Le mot sur le bout de la langue

Des expressions qui n’ont pas leur « langue » dans leur poche!

Apprendre des expressions typiques d’une langue accroît votre proximité avec

des locuteurs natifs qui vous trouveront directement plus sympathique!

 

 

 

 

Expressions

Comme je suppose que votre intérêt pour les langues est sûrement le motif de votre visite sur ce blog,intéressons-nous pour commencer au mot « langue », et plus particulièrement à son utilisation dans de très nombreuses expressions françaises.

Le mot « langue » désigne globalement soit l’organe impliqué dans l’alimentation, la parole ou dans des pratiques romantiques (un « baiser avec la langue« , c’est à dire le cultissime « french kiss »), soit le système d’expression propre à une communauté d’individus et qui leur permet de communiquer entre eux.

La « langue » du côté technique

Commençons par le plus simple, les expressions contenant le mot « langue » et qui réfèrent justement à un système de communication.En effet c’est simple car le mot se retrouve dans son sens premier et non pas imagé.

On aura:

• la langue maternelle (ou langue de « ta mère » :) )
• la langue étrangère ( la langue de l »autre »)
• la langue de travail ( ou langue préférentiellement utilisée dans les échanges professionnels)
• la langue source/la langue cible (la première désignant dans la « langue des traducteurs » le texte à traduire, et la deuxième étant la langue dans laquelle la traduction sera donnée)

Toujours considéré sous l’angle du système de communication,certaines expressions envisagent le mot « langue » selon, par exemple, un auteur reconnu, qui en la maniant d’une manière particulièrement habile,a contribué à sa richesse et à sa notoriété:
« la langue de Molière » désigne la langue française
« la langue de Shakespeare » désigne l’anglais
« la langue de Cervantès » désigne l’espagnol
« la langue de Goethe » désigne l’allemand
« la langue de Faulkner » ou d’ « Hemingway », tous deux grands auteurs d’écriture anglaise, en rapport avec leurs styles d’écriture très particuliers

Parfois, « langue » réfère au jargon spécifique d’une profession : la langue des traducteurs, la langue du barreau (c’est à dire des avocats). Certaines expressions encore situent une époque: « la langue du Moyen Age« .

La « langue » du côté expressif!

Connaissez-vous une expression figurée humoristique?
Non? Rien?
Vous donnez votre langue au chat?
Hé oui, « donner sa langue au chat » est d’utilisation très courante et n’a ni un rapport avec les petites bêtes miaulantes ni n’est restreinte au language enfantin.Elle signifie renoncer à chercher la solution à une question.

On dira de quelqu’un qui parle beaucoup qu’il ou elle n’a pas sa langue dans sa poche. On dit aussi « c’est un moulin à paroles », ou « tu as la langue bien pendue!« .

Or, quelqu’un qui parle beaucoup aura tendance à dire des bêtises: pour éviter cela on lui dira de « tourner sa langue sept fois dans sa bouche » avant de parler. Certaines versions inspirées suggèrent également de tourner sa langue dans celle des autres,évidemment je n’expliquerai pas :)

Etre bavard(e), ça peut mener aussi à dire de méchantes choses sur la voisine, le collègue, la copine. Ca s’appelle être mauvaise langue, ou être une langue de vipère (c’est à dire qu’on pique par la langue la personne qu’on calomnie). Enfin dans la même lignée, c’est vulgaire, mais ça vaut le coup de le savoir, on dit aussi « langue de pute »(ce n’est bien sûr pas gentil pour les dames qui font ce métier et vous éviterez d’utiliser l’expression devant un public non averti…).

Les politiques , qui ont la langue bien pendue, (c’est un trait commun à toutes les cultures je suppose), ont une langue bien à eux, presque un jargon, la langue de bois. L’expression est récente dans la langue française (années 1970) et serait d’emprunt russe (qui , eux , parlaient de « langue de chêne ») et consiste à ne pas répondre aux questions gênantes quitte à détourner le sujet, à se lancer dans des explications fallacieuses et pseudo complexes afin de perdre son auditeur, et à utiliser tous les ressorts de la rhétorique afin de se sortir d’une situation de communication embarrassante.

La langue de bois à la française :)

La langue de bois à la française 🙂

Avoir un mot sur le bout de la langue signifie qu’on peine à se souvenir d’un mot qu’on recherche et qu’on connaît pourtant bien.

Si en plus de tout ça, vous avez un cheveu sur la langue (vous zézéyez : vous prononcez les « s » comme des « z »), cela ne vous facilitera pas l’apprentissage des expressions du jour, mais rassurez-vous et laissez de côté tout complexe car de l’avis quasi unanime, ça décuple votre capital sympathie!

 Et vous, quelle est votre expression préférée?

Tous droits réservés © Coach/elle 2013

L’ensemble du contenu  du blog http: // polyglotworld.wordpress.com est la propriété exclusive de Coach/elle. Tous droits de reproduction ou de représentation de ceux-ci sont réservés.
Publicités

2 réflexions sur “Des expressions qui n’ont pas leur « langue » dans leur poche!

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s