Apprendre une nouvelle langue: 5 astuces infaillibles

Apprendre de zéro, apprendre seul avec ses livres et son PC, acquérir la parfaite maîtrise d’une langue, devenir bilingue ou polyglotte : avec les langues, les possibilités sont multiples et accessibles à tous. Il suffit d’avoir la bonne méthode et des astuces qui vous font gagner du temps et maintiennent votre motivation.

Voici 5 astuces à mettre en pratique et avec lesquelles vous constaterez de vrais progrès.

 

1.Planifiez votre apprentissage

Que vous appreniez pour le plaisir ou par obligation, organisez facilement et rapidement (cela ne prendra pas plus d’1h de temps) votre apprentissage pour le pérenniser.

Par exemple, j’apprends le chinois depuis 1 an, et dans un premier temps avec les ressources disponibles sur Internet et sans professeur. Avant de me lancer, j’ai créé une carte heuristique  avec :

  • les différentes compétences que j’aimerais aborder
  • les ressources disponibles pour chacune d’entre elles

Quel intérêt?

A chaque fois que je dérive dans mon apprentissage (distraction, perte de motivation, stagnation des progrès…) j’ai un plan auquel me référer et que je peux compléter au fur et à mesure, c’est donc ma feuille de route.

Par ailleurs, en complétant au fur et à mesure cette carte avec les activités que je réalise, les sites que je découvre, je maintiens ma motivation à progresser et je ne perds pas les ressources utiles que je trouve.

Mindomo pour créer des cartes mentales.png
Ma « feuille de route » sous forme de carte mentale pour apprendre le chinois 

2. Fixez vous des objectifs réalistes!

Cela peut paraître bête, mais on a tous tendance à vouloir en faire trop et à vouloir progresser trop vite lorsque l’on démarre dans l’apprentissage d’une nouvelle langue.Le risque est la démotivation voire parfois l’abandon. Alors allez-y doucement, prenez le temps d’apprendre les bases et soyez conscient de vos capacités et de vos faiblesses afin de choisir une méthode d’apprentissage qui vous convient mieux (miser sur l’écoute intensive, mémoriser des listes de vocabulaire,noter des mots et des phrases si vous avez une mémoire plutôt visuelle…).

Notez par écrit les objectifs que vous voulez atteindre, et décomposez-les :

—————————-

Exemple, si vous débutez de zéro:

Apprendre le russe: Phase 1

–> j’apprends à écrire l’alphabet

–> je retiens l’alphabet

–> je connais 10 mots-clé et j’arrive à les écrire sans faute

–> j’écoute la prononciation des lettres

–> je retiens la prononciation des lettres

–> j’arrive à retenir et prononcer des mots-clé

Phase 2: j apprends les bases de la grammaire en me posant des questions

-> syntaxe d’une phrase simple

-> Y-a-t-il des articles? Des déterminants? Comment ça fonctionne?

-> Y-a-t-il une conjugaison?

…Etc.

Parallèlement, je me fixe un nombre de mots à apprendre par jour (commencez par 3 à 5 mots, pas plus), par semaine ou par mois, et les réviser en permanence (collez des post-ifs sur les objets de la maison par exemple)

 

 

DownloadedFile

 

 

Faites une liste si vous apprécier de fonctionner ainsi et cochez au fur et à mesure les objectifs que vous avez atteint, cela vous donnera la motivation de continuer.

Soyez donc ambitieux, mais restez réaliste!

3.Mémorisez le vocabulaire en réalisant des flash cards

Les flash cards sont des cartes ou de petites fiches bristol que vous pouvez réaliser vous même et sur lesquelles vous écrivez sur une face dans votre langue de départ, et sur l’autre face, le même mot dans la langue que vous apprenez.

images

C’est un très bon moyen de retenir du vocabulaire en grande quantité de manière originale et très efficace! Contrairement à ce qu’on peut penser, les flash cards ne sont pas faites que pour les enfants, le cerveau adulte les apprécie également beaucoup.

Essayez, vous verrez!

Un conseil : n’écrivez pas plus d’un mot à la fois sur une carte.

 

4.Parlez sans attendre

La plupart du temps, l’objectif de l’apprentissage d’une langue est de pouvoir communiquer à l’oral. N’attendez pas pour passer de l’apprentissage théorique à la pratique de l’oral, car plus vous attendez moins vous aurez de confiance en vous pour le faire! Cela peut paraître évident et pourtant c’est une erreur que font énormément d’apprenants (et qui explique qu’une bonne partie de ceux qui ont appris les langues au collège/lycée connaissent la théorie mais sont incapables de parler la langue).

Organisez-vous pour pouvoir parler la langue que vous apprenez :

  • trouvez un tandem
  • partez en immersion linguistique
  • planifiez un voyage prolongé au contact de la population
  • tchattez sur des sites dédiés (iTalki par exemple)
  • si vous vivez dans un pays où est parlée la langue que vous apprenez, fixez-vous des missions : allez chercher le pain et discutez avec la boulangère, allez au marché, profitez des contacts avec l’administration ou les services publics pour parler et vérifier si vous vous faites comprendre, rejoignez des associations, des groupes en fonction de vos centre d’intérêt (Meetup par exemple), prenez un job…

5.Faites vous corriger!

Rien de pire quand on apprend une langue que de ne pas savoir si on a l’air naturel, si on « fait bien » ou pas.

C’est d’autant plus vrai si on apprend seul. Beaucoup de gens n’osent pas s’exprimer face à un  locuteur natif de peur de mal prononcer ou de ne pas utiliser les bons mots.Prenez l’habitude de vous faire corriger par quelqu’un qui maîtrise parfaitement la langue que vous apprenez, il est important de prendre confiance en soi pour progresser rapidement.

D’autres astuces? Partagez-les avec nous !

 

 

Publicités

6 commentaires

  1. Bonjour,
    Je viens seulement de découvrir votre blog, merci pour vos articles ! J’ajouterais en point n°4 à cette liste d’essayer de communiquer avec des partenaires de langue maternelle. Même au débutde l’apprentissage, toujours faire l’effort d’UTILISER en contexte les quelques mots appris. Et bien sûr, écouter autour de soi si on habite dans le pays où la langue est parlée. C’est un des meilleurs conseils à donner losqu’on apprend une nouvelle langue !
    Au plaisir de vous lire,
    Laure de Sprachcaffe

    Aimé par 1 personne

    • Hello Laure 🙂
      Tout à fait! Vos pistes complètent parfaitement le billet, vous rappelez des conseils de base absolument fondamentaux : la mise en pratique des connaissances doit se faire sans attendre !
      C’est également un plaisir d’échanger avec vous, à très vite

      J'aime

  2. J’apprends le russe depuis un an mais je ne progresse pas beaucoup.Je crois qu’il faut éviter de se fixer des objectifs trop simples et trop étalés dans le temps!
    Des conseils?

    Aimé par 1 personne

    • En effet, se fixer des objectifs trop faciles à atteindre n’est pas motivant sur la durée! Avez vous essayé le carnet « Je parle russe » de Maria Zeltchenko chez Ellipses? Vous avez les bases en peu de temps et de manière efficace. Ensuite, je vous conseille de passer à « Russe débutant »(méthode 90) chez le Livre de poche, il est fourni (400 pages) et très complet, et le rythme est juste assez soutenu pour vous maintenir curieux de progresser!

      J'aime

    • Hello Jessica!
      Thank you for your comment. Flash cards are very helpful indeed, especially when you begin learning a new language. Which language are you learning?
      Looking forward to seeing you again on this blog!

      J'aime

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s