L'art et la manière d'apprendre/Uncategorized

Apprendre l’anglais en regardant Friends,mythe ou réalité?

 Il est temps de se pencher sur cette question qui sonne comme une légende urbaine, qui remonte à on ne sait quand et qui perdure et se transmet sans qu’on ne sache ni pourquoi ni s’il existe une vérité qui la sous-tend : Il semblerait que l’on puisse apprendre l’anglais en regardant Friends, la série qui a créé toute une génération d’américanophiles fervents, et qui a certainement contribué à l’aura de New York et de ses trentenaires en goguette. Friends fêtera les 20 ans de sa création en 2014, son succès a pris de l’âge, et pourtant on connaît tous quelqu’un prêt à nous certifier que, s’il parle anglais aujourd’hui (avec l’accent et tout), c’est à force d’avoir regardé Friends en VO (version originale).

Alors, mythe ou réalité?

images-1

Mes stats 

Environ 1 apprenant sur 2 dans la catégorie d’âge 25-30 ans m’a déjà mentionné la « méthode » Friends. Cela vous surprend? Ce fut le cas pour moi également, j’ai donc décidé de creuser le phénomène.

 Quelques constats

Ne rêvez pas, un niveau débutant complet ne va pas se mettre à parler anglais rien qu’en enchaînant les épisodes de Friends et sans autre effort d’apprentissage fourni en parallèle.

Pour ceux qui ont déjà un niveau de maîtrise de l’anglais dit « intermédiaire » ils peuvent en regardant cette série améliorer leur anglais. Certains ont nettement amélioré leur vocabulaire, ont davantage d’aisance à comprendre un locuteur qui parle anglais, retiennent et utilisent des phrases souvent répétées dans la série qui rendent leurs propos cool et branchés.

Une analyse rapide

J’expliquerais « l’effet Friends » ainsi :

¤ La série (quelle qu’elle soit) développe la confiance en soi !

Regarder une série qui comporte autant de saisons en VO constitue un exercice, souvent très régulier, d’apprentissage de l’anglais. Ne serait-ce que se mettre en situation d’écoute attentive (ou de lecture dans le cas de la version française sous-titrée anglais) sans trop d’efforts en apparence et se familiariser avec une langue en l’écoutant souvent et de manière répétée donne à celui qui applique cette méthode une confiance en soit qui encourageant à continuer l’apprentissage.

¤ Le thème lui-même

La série traite de thèmes fédérateurs qui enthousiasment les ados, jeunes adultes et trentenaires d’ il y a 20 ans comme d’aujourd’hui. L’amitié, les relations amoureuses, la vie new-yorkaise, tout le monde se sent concerné, et comme les thèmes, intemporels, le vocabulaire acquis au fil des épisodes est utile et sert dans la vie de tous les jours (ceci contrairement au vocabulaire appris à l’école en cours d’anglais, souvent perçu comme déconnecté des préoccupations des apprenants). Friends a par ailleurs été remplacée progressivement par How I met Your mother, qui produit le même effet.

¤ Stimulation de la motivation 

Une série est par définition un divertissement mais qui peut être utilisé à des fins d’apprentissage. Elle a en effet  l’avantage d’être suivie, régulière, et il n’est pas un secret que la mémorisation procède de la répétition.

En plus, le choix de regarder une série se fait aussi selon nos centres d’intérêts et comme ce n’est pas perçu comme une corvée, la série maintient en général la motivation sur le long terme, suffisamment pour que le cerveau s’habitue aux sonorités de la langue, et opère une mémorisation efficace. C’est une raison qui me paraît primordiale : la motivation est ce qui fait la différence entre celui qui va atteindre ses objectifs d’apprentissage et celui qui n’ira pas jusqu’au bout!

De manière générale, tout ce qui nous intéresse et qu’on choisit délibérément comme support d’apprentissage ( roman, magazine, film, méthode audio…) stimule notre intérêt et nous donne l’impression de progresser sans faire d’efforts.

Alors, quid de « l’effet Friends« ?

〈Il faut replacer tout ça dans le contexte de 2013! 〉

Il existe sûrement un effet Friends, dû à l’engouement qu’a produit cette série sur notre génération de téléphages.

La série colle en effet aux thématiques qui touchent les « jeunes adultes » et propose un vocabulaire américain qu’on ne trouve pas dans les livres classiques.

C’est une série accessible qui permet à certains qui sont réfractaires aux langues d’y venir doucement, de manière non académique. 

D’autres apprentis polyglottes plébiscitent aussi Desperate Housewives, Lost, ou encore  Weeds (cette dernière pour son vocabulaire ciblé et …fleuri !). 

Pour ceux qui ont déjà un niveau de compréhension moyen, les séries en général marchent bien comme complément à des cours (d’anglais en l’occurrence) classiques :

  • c’est un moyen non contraignant ( on peut les regarder où on veut, quand on veut et comme on veut)
  •  accessible, peu onéreux
  • les séries maintiennent le suspense assez longtemps pour permettre de s’habituer aux sonorités de la langue, aux tournures-clé, au vocabulaire
  • elles offrent la possibilité de comprendre par l’image ce que l’on ne saisit pas par manque de vocabulaire et permettent, une fois que l’on connait le contexte et les personnages, de pouvoir anticiper les situations et donc de deviner ce qui se passe
  • Enfin, regarder une série permet un travail (passif ou actif, cela dépend de votre posture d’apprentissage) sur le moyen et long terme, ce qui garantit des progrès dans la langue!

BONUS :

Pour ceux qui souhaitent tester l’effet Friends, voici un lien vers un site qui propose les scripts de tous les épisodes de la série, en VO et en VF. Avouez qu’il ne vous reste plus grand chose à faire à part vous armer de motivation et d’un dictionnaire (en ligne, ça va plus vite) !

http://www.fanfr.com/scripts/

 Vous avez aimé, pas aimé? Partagez avec nous votre avis sur « l’effet Friends » en commentant ce post!

Advertisements

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s