Carrière/langues

Parler plusieurs langues, pour quoi faire?

 

Man jumping on rocks by the ocean.jpg

C’est une vraie question! L’intérêt d’apprendre les langues ne coule pas de source pour tout le monde, beaucoup de ceux qui en apprennent sont contraints de le faire (à l’école, en formation professionnelle…) et n’y voient qu’un intérêt limité, lié à un objectif précis. Dans un monde où de plus en plus de gens ont des diplômes multiples, les langues sont un outil qui peut faire une grande différence.

La place des langues à travers l’Histoire

 » Je parle espagnol avec Dieu,

italien avec les dames,

français avec les hommes,

et allemand avec mon cheval »

  • Ainsi parlait le puissant et très inspiré Charles Quint, qui conquit et mena à la baguette un empire immense sur lequel le soleil ne se couchait jamais. L’histoire fait encore aujourd’hui référence à lui comme un polyglotte reconnu, et on ne peut s’empêcher de faire le lien entre la maîtrise de la langue de ses amis ou adversaires avec ses réussites diplomatiques et militaires.
  • Les humanistes de la Renaissance étaient également des polyglottes assidus et besogneux, s’attelant à chercher la connaissance dans les langues anciennes comme le latin le grec ou encore l’araméen.
  • Le mythe de Babel selon la Bible, où les êtres humains, qui parlaient à ce moment-là tous la même langue (celle d’Adam), ont créé une tour s’élevant jusqu’au ciel que Dieu détruisit peut être vu comme mettant en valeur les langues multiples car plus enrichissantes qu’une langue unique.
  • A travers l’Histoire, humanisme , engagements pacifiques, cosmopolitisme et polyglottisme ont toujours été liés.

 

Les langues aujourd’hui

  • Aujourd’hui, les choses ont changé et si on n’accumule plus tellement la connaissance pour « elle-même », c’est que des objectifs plus impérieux nous pressent de tous côtés : la course à la réussite,à l’efficacité, à la productivité mais également la prise de conscience et l’émergence de motivations plus altruistes qui nous poussent à voyager pour découvrir, partager le mode de vie de gens qui vivent autrement, ou qui parfois nous poussent à les aider aussi, sont nos nouveaux leitmotivs!
  • Et oui, n’oubliez pas qu’une langue est avant tout un outilelle sert à une fin plus intéressante qui est d’échanger ! La variété des outils rend l’échange d’autant plus intéressant et d’autant plus complexe ! Imaginez que vous avez chez vous une trousse à outils, et dedans,un marteau. C’est un outil sympa, il vous sert à planter un clou dans le mur, à donner un coup pour redresser le pied du fauteuil qui ne tient plus droit, à casser une noix quand vous ne trouvez plus l’outil habituellement dédié à cet usage. Mais un marteau ne sert ni à visser, ni à peindre, ni à coller. Comme à chaque opération de bricolage correspond un outil adéquat, à chaque situation de communication, une langue s’y prête mieux qu’une autre. Et tout comme on ne peut pas construire une maison à l’aide du seul marteau, on ne peut faire face efficacement à toutes les situations en maniant une langue unique, aussi répandue soit-elle.
  • Une langue est aussi un véhicule : elle transporte nos émotions, nos questionnements, nos réflexions, nos attentes, nos découvertes, nos mémoires. Ne parler que la vôtre est assez comparable à avoir une voiture basique sans roue de secours. Au fur et à mesure que vous étendez vos connaissances, votre voiture monte en gamme, jusqu’à devenir un 4×4 tout terrain qui ne craint ni désert, ni montagne enneigée, ni pluies de mousson… Ni les nids-de-poule qui ne manqueront pas de se présenter sur la route.
  • Dans beaucoup de domaines, ceux qui réussissent sont souvent ceux qui se sont le mieux préparés afin d’anticiper les situations, de s’y préparer et pour les affronter quand elles se présentent. A cet égard, les langues sont des « couteaux suisses mentaux » : vous ne réalisez peut-être pas encore, mais vous serez surpris du nombres de portes qu’elles vous ouvriront dans la vie.
  • Et notamment, sachez que la maîtrise de langues étrangères permet de perfectionner la maîtrise de sa langue maternelle, par les questionnements, les recherches et les échanges que l’apprentissage implique.

 

Langues et emploi

infographie.png

Source: Fyte

  • Dans un monde du travail « globalisé », les langues sont souvent un pré-requis à un grand nombre d’emplois, et même lorsqu’elles ne le sont pas, elles sont un atout indéniable pour l’employabilité : le haut niveau de qualification de ceux qui arrivent sur le marché du travail rend la compétition rude pour un même emploi et la maîtrise de plusieurs langues étrangères fait la différence pour un même niveau de qualification.
  • Les langues dans le monde du travail favorisent en outre la mobilité, ce qui constitue un avantage majeur pour l’évolution professionnelle au sein d’une entreprise qui opère à l’international ou qui envisage d’ouvrir des filiales.
  • Aujourd’hui, la communication est au premier rang des compétences les plus recherchées sur le marché de l’emploi. Pour preuve, ce tableau réalisé par la très sérieuse revue américaine Harvard Business Review et démontre que la communication est la compétence la plus recherchée par des entreprises de 16 secteurs différents ( très loin devant le travail d’équipe ou l’esprit critique par exemple):

  • Les compétences en langues ne sont donc pas, contrairement à ce que l’on pourrait croire, cantonnées à des métiers spécifiques tels que la traduction, l’interprétariat, l’enseignement, ou le secrétariat. Aujourd’hui, elles constituent une compétence cruciale pour la plupart des métiers. Le marketing, le management, l’ingénierie, les métiers scientifiques de manière générale, la vente, les services sont des domaines ou vous pourrez vous épanouir grâce à la maîtrise des langues.
  • Des Job boards ou moteurs de recherche d’offres d’emploi se spécialisent de plus en plus dans la recherche d’emploi par critères de langues : en France il y a Mister Bilingue par exemple qui peut être intéressant si vous maîtrisez des langues particulières. Cependant, l’emploi qui y est proposé n’est pas toujours qualifié. Préférez par exemple le moteur Indeed, où vous taperez la/les langue(s) que vous maîtrisez comme critère de recherche. C’est une astuce que les candidats ne font pas souvent mais qui est pourtant très efficace si vous maîtrisez des langues recherchées ou rares dans votre domaine (ingénierie + polonais ou vente+ néerlandais etc…)Capture d’écran 2017-03-30 à 12.09.55.png

Pour en savoir plus, je vous suggère de lire cet article afin d’apprendre à mettre en valeur vos compétences en langues sur votre CV:

https://polyglotworld.wordpress.com/2017/02/06/comment-mettre-en-avant-vos-competences-en-langues-dans-votre-cv/

Ou encore cet article, qui explique l’intérêt de suivre le MOOC (cours en ligne) de Coursera Strategic Career Self-Management afin d’apprendre à raisonner en termes de compétences et valoriser celles-ci:

https://polyglotworld.wordpress.com/2016/12/15/coursera-jai-suivi-le-cours-strategic-career-self-management/

Ce billet vous a plu? Partagez vos commentaires avec nous!

header avril.png

Advertisements

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s