8Belts/Applis pour apprendre/Chinois/E-learning/Méthodes/Memrise/Uncategorized

8Belts, la méthode ultime pour parler chinois comme par miracle?

Capture d’écran 2016-03-09 à 00.37.04.png

Parlons de Speed learning. Un polyglotte n’a pas de temps à perdre puisqu’il apprend souvent plusieurs langues en même temps et qu’il veut être capable de les parler sans attendre. Peut-on apprendre et maîtriser le chinois (à partir de l’espagnol) en seulement 8 mois sur la base de 30 minutes d’apprentissage par jour, ou en 4 mois si on y consacre 1 heure par jour? Autant dire que j’ai trouvé ça tentant et j’ai « challengé » pour débuter la version « 8 jours d’essai gratuits ». Je vous parle ici de l’expérience et de mes conclusions.

2 PREMIERS JOURS D’ESSAI:

Au premier abord, le site de 8Belts est attractif. La formule se présente comme un jeu, où nous sommes guidés dans notre apprentissage par le sage Ling. Les aptitudes sont appelées « éléments » : l’eau pour la connaissance, le feu pour la compréhension, la terre pour la conversation, le bois pour la lecture et enfin le métal pour l’écriture.

On se fixe des objectifs de départ en termes de nombres de « proverbes » à apprendre par jour (on peut ensuite modifier le rythme à notre guise).

Capture d’écran 2016-03-08 à 20.46.51.png

La boule verte tenue par le sage représente mes objectifs quotidiens et la boule verte ce que j’ai effectivement appris. Je dois maintenir l’équilibre (soit tenir mes engagements d’apprentissage).

Le but du jeu est d’apprendre des mots, ou des expressions ou des courtes phrases, appelés ici pour l’aspect ludique « proverbes »,il s’agit de les écouter puis de les retenir en prononçant éventuellement (aucun enregistrement ni vérification de la prononciation pourtant pas évidente). 

En pratiquant le vocabulaire appris et en cliquant pour dire si on a mémorisé le mot, si on se sent moyennement à l’aise avec ce mot, ou si on ne l’a pas mémorisé, on gagne des points de connaissance (qui font l’objet d’une évaluation de force, pureté et constance, j’y reviendrai).

Capture d’écran 2016-03-08 à 20.45.41.png

Voici à quoi ressemble une leçon : un mot ou expression est prononcé et écrit en alphabet romain et en phonétique. On le répète et on passe au suivant.

En maintenant notre objectif d’apprentissage quotidien, on passe des niveaux ou « belts » (il s’agit de l’image des ceintures, comme dans les arts martiaux). Par exemple pour obtenir la 2e ceinture, il faudra que je maitrise 30 proverbes. Le logiciel vous fait une prévision pour le jour où vous atteindrez cet objectif, afin de vous motiver. Je trouve cela très intéressant, il est important de se fixer des objectifs lorsqu’on apprend.

Voici un aperçu des 8 niveaux:

Capture d’écran 2016-03-08 à 20.39.02.png

Les ceintures réfèrent aux étapes progressives de l’apprentissage de la langue.

 

Bilan des deux premiers jours:

Je m’en suis tenue à ce que propose la méthode, soit 30 minutes (plutôt 40 pour moi) par jour. Il faut savoir que l’on est libre de pratiquer les mots autant que l’on veut, il n’y a pas de compteur de temps, vous vous arrêtez quand vous voulez. Etat des lieux :

*19 expressions étudiées (salut, oui, comment tu vas, moi ça va, et toi, moi aussi ça va…), je pense qu’au bout de 80 minutes à les répéter ,au total, j’en ai retenu au mieux la moitié

*il est difficile de saisir la prononciation juste et encore moins de savoir si l’on prononce correctement puisque nous nous auto-évaluons avant de passer au mot suivant

*je note les mots sur un carnet pour les répéter le reste de la journée afin de tenter de les retenir : cela prend largement plus de 30 minutes même pour les mots faciles du début

Capture d’écran 2016-03-09 à 13.37.07.png

 

Jours 3, 4, 5 et 6

La question est : ai-je réussi à tenir chaque jour mon objectif de départ qui est de 2 mots quotidiens? Et la réponse est oui !

Je me tiens à ma révision des mots appris et mon apprentissage de 2 mots supplémentaires par jour.

Je pratique plus longtemps que prévu et apprends plus de mots  que prévu

En réalité, le logiciel est prenant est je pratique environ 45 mn plutôt que les 30 mn prévues au départ. Par conséquent j’ai appris davantage que les 2 mots fixés comme objectif, j’en « connais » environ 37 au total au bout de 6 jours d’entraînement.

Que sais-je faire concrètement?

Je sais dire et reconnaitre une flopée de mots de base ( bonjour, aurevoir,oui, non, merci, de rien, mais,moi, toi, elle, espagnol, chinois, anglais, le verbe aimer, le verbe dire,le verbe être) et je sais presque parfaitement reconnaitre des phrases de base (comment vas-tu? je vais bien, merci et toi, comment tu t’appelles? d’où tu viens? tu es espagnol? tu aimes l’Espagne? tu aimes la Chine?…). De plus en plus de courtes phrases d’exemples sont données permettant de commencer à décrypter les combinaisons de mots.

Je suis par ailleurs passée au niveau 2 ou Belt 2 de la méthode ( 2 sur 8) et je pratique maintenant la compréhension de dialogues dans la « salle du feu » (toujours en m’autoévaluant sur la compréhension, j’avoue que parfois je ferme parfois les yeux sur certaines de mes petites erreurs pour m’encourager 🙂 Une méthode d’évaluation faite par le logiciel serait plus efficace.

Exemple de dialogue: à droite le système d’évaluation (cercles verts et rouges)

Capture d’écran 2016-03-14 à 09.08.44.png

Par contre, la pratique de l’oral est plus laborieuse, car la mémorisation de phrases entières pour constituer un dialogue prend pour moi plus de temps. Il n’en reste pas moins  que je maîtrise plus de 70% des phrases et le logiciel valide ma pratique du dialogue.

Bilan

Je dois dire que pour ce qui est de la compréhension, la méthode marche bien et le bilan à 6 jours est plutôt concluant. J’arrive à comprendre à peu de choses près tout ce que j’ai appris et reconnaitre de nouvelles phrases à partir des mots que j’ai répétés.

Pour m’exprimer et faire des dialogues, je dois encore persévérer.

 Il me reste 2 jours d’essai gratuit de la méthode.

 

Jours 7 et 8

Je connais à présent 42 mots ou expressions pour commencer des conversations basiques.

Concrètement:

-Je sais reconnaître la prononciation des mots simples appris.

-Je peux comprendre des combinaisons de ces mots utilisés dans des phrases que j’ai apprises ou qui sont nouvelles.

-Je peux dans la plupart dire ces phrases (sans vérification de ma prononciation hélas…)

Exemples:

Comment t’appelles tu?

D’ia tu viens?

Je suis très contente d’apprendre le chinois.

Désolée, je ne comprends pas.

Je ne sais pas.

Je suis ravie de vous rencontrer.

Est-ce que tu parles anglais?

…Etc.

Niveaux

Je suis au niveau 2 sur 8 du logiciel, ma progression me permet maintenant d’avoir accès à la « salle du feu « et donc d’avoir une session de conversation sur Skype de 30 minutes avec un locuteur natif. Il faut prendre rendez-vous.

Je dispose déjà d’un accès à la « salle du feu » où je peux écouter des dialogues de plus en plus longs et complexes entre 2 locuteurs. Une transcription des dialogues est disponible.

De courtes explications grammaticales apparaissent de plus en plus lorsque l’on apprend de nouveaux mots, ce qui devient au fur et à mesure de plus en plus nécessaire.

8belts.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bilan:

J’ai appris beaucoup de choses pour débuter en chinois mandarin.

Le fait que la méthode soit axée sur l’écoute et la transcription du chinois en pinyin (caractères romanisés) est intéressante car elle permet de se focaliser sur la compréhension et la pratique de l’oral à travers la répétition. Au bout d’une semaine de pratique, je ne sais rien écrire en chinois, je n’ai jamais vu de caractères chinois, mais je peux comprendre une cinquantaine de mots simples et des phrases simples.

Je peux les prononcer, mais je n’ai pas eu de correction de ma compréhension et ne sais pas si je peux me faire comprendre. Avant l’interaction avec un/des locuteurs natifs et sans prof pour me corriger, je ne suis pas sûre de la valeur de mes connaissances en expression orale.

J’ai consacré au total beaucoup plus que les 30 minutes suggérées par la méthode, et restant sur ma faim, j’ai passé plusieurs heures à écouter des vidéos sur Youtube pour apprendre à compter, ou en apprendre plus sur l’écriture du chinois.

La méthode permet finalement,de manière accélérée, de pouvoir comprendre des mots et des phrases sans jamais réellement lire ni écrire des caractères chinois…Ni bénéficier d’une correction de la prononciation au départ (l’interaction avec un natif permettra en principe de corriger cela un tant soit peu). C’est une méthode « express » de chinois, certains s’y retrouveront.

L’avantage certain que j’y vois est qu’elle permet de débuter quelque part, et le fait de pouvoir au bout d’une semaine comprendre et dire des choses en chinois nous permet d’avoir un pied dans l’apprentissage et nous donne envie d’aller plus loin. La méthode 8Belts court-circuite les méthodes traditionnelles d’enseignement du chinois, qui, à mon avis et selon l’expérience d’amis est longue est fastidieuse, la prononciation du chinois à elle seule requiert des semaines voire des mois d’étude,et peut décourager beaucoup de gens.

Si vous parlez l’espagnol, à vous d’essayer 8Belts et de vous faire votre propre opinion.

Pour ma part, je réfléchis à comment persévérer et je commence une session de « Chinois mandarin basique » sur Memrise, qui permet de débuter de manière simple et très conviviale avec les caractères chinois, tout en bénéficiant de memes pour le vocabulaire ou les caractères difficiles. A première vue, les mots/caractères sont, chacun, prononcés par plusieurs locuteurs différents, ce qui permet de s’assurer d’une bonne compréhension orale. A suivre!

 

 

 

 

 

 

Advertisements

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s