français/Languages/Méthodes/Ressources pédagogiques originales

L’art d’écrire sur n’importe quel sujet (et de manière inspirée!)

Tout le monde n’a pas un don inné pour remplir des lignes et des lignes en réponse à une question de dissertation, quand il s’agit d’écrire un article de blog ou même quand il s’agit de rédiger une lettre professionnelle ou un simple e-mail. Est-ce une question d’imagination? De vocabulaire? En réalité le point crucial n’est ni l’un ni l’autre : pour écrire sans souffrir, il est question d’avoir une MÉTHODE.

L’approche que je suggère aux élèves pour trouver des idées est simple et méthodique, et se rapporte finalement plus à un procédé scientifique où l’on se sert des outils à notre disposition pour répondre à une problématique qu’à un « simple » (ce n’est pas si simple non plus!) travail d’ imagination .

Comment trouver des idées?

Simplement : tout part d’un thème, qui se résume en général à un mot.

Prenons l’exemple du thème « la télévision ».

Identifier le thème est l’étape 1 (l’identification du thème est une étape à part entière car habituellement on écrit en réponse à une problématique posée, je développerai ce point dans un autre post car il mérite toute votre attention).

A partir de ce mot, nous allons prendre une feuille blanche et créer un réseau d’idées. Ce sera l’étape 2.

Voici donc votre nouvelle antisèche préférée, que vous pouvez copier ou imprimer en plusieurs exemplaires pour vous en servir à chaque fois que vous devez écrire (ou même simplement réfléchir) sur un sujet:

comment écrire- réseau d'idées.png

L’étape 3, à laquelle il faut consacrer environ 10 minutes, consistera à trouver 10 mots en lien avec ce thème et les écrire au bout des flèches partant du thème. Il n’y a pas de contraintes aux mots que vous pouvez choisir tant qu’ils ont un lien avec votre thème et tant qu’ils ne sont pas synonymes entre eux.

Pourquoi 10 mots et pas 5? Car il s’agit de rechercher le maximum d’idées intéressantes liées au thème, et 10 idées permettent d’explorer suffisamment de voies pour être exhaustif.t

Et voici donc un exemple de réseau d’idées sur le thème de la télévision:

réseau d'idées.png

 

L’étape 4 consiste en une extraction d’idées apportées par les mots-clés de notre schéma.

Comment procéder ensuite à partir des mots-clé?

On se questionne sur chaque mot, car l’art de savoir écrire dérive de celui qui consiste à savoir se poser des questions. Plein de questions. Cela permet de trouver un angle intéressant pour traiter le sujet. 

Je formule une phrase simple avec un mot: « la télévision fonctionne avec des chaines qui diffusent des programmes…les programmes, qu’est ce que cela signifie? Ce sont des émissions qui sont programmées par une chaine, à l’avance, selon une grille définie, et ces programmes ne sont donc pas à la carte… ». Cela me fait penser qu’un certain désamour actuel pour la télé peut provenir de cet aspect de programmation définie, or, aujourd’hui le public est formé de spectateurs-consommateurs, qui ne désirent pas forcément se laisser guider par la programmation à  la télé mais qui préfère plutôt choisir. Pourquoi? Parce que nous vivons à l’ère des technologies et, biberonnés à Internet, nous sommes entrainés à choisir nos contenus. Tout le public est-il ainsi? Non, mes grands-parents regardent encore pas mal la télévision le soir, plutôt qu’Internet. Que regardent-ils finalement? Surtout les informations. Mais du coup quid des jeunes? Il ont tendance à s’informer davantage sur Internet, et surtout via les réseaux sociaux. Les jeunes ne regardent pas la télévision alors? Si mais ….surtout des émissions de téléréalité. Comme quoi par exemple? The Voice, MasterChef, Koh Lanta, Mariés au premier regardQuels thèmes aborde la téléréalité? Tous : la cuisine, la survie, la chanson, la danse, la séduction, c’est le format qui importe, c’est-à-dire qu’il faut que cela montre des personnes et non des acteurs dans des situations de la vie qui soient des situations de compétitionPourquoi les jeunes sont-ils attirés par ces programmes? L’identification sans doute. Mais les jeunes regardent aussi beaucoup le petit Journal de Canal+ puisque quand son format et son présentateur ont été modifiés l’été dernier, cela a suscité de vives émotions et cela a même  provoqué un tollé a fait la Une des journaux…etc.

Je refais la même chose mentalement avec chacune des notions : la nounou cathodique…j’ai entendu cette expression quelque part, qu’est ce que cela signifie? Une nounou prend soin d’un enfant et le terme « cathodique » réfère à ce qui à trait à la télévision. Donc la télévision prendrait soin, s’occuperait de nous? Oui dans un sens, puisque devant la télé on reste en général assis ou allongé et silencieux,calme, car absorbé par un programme. Et si cela se rapporte en particulier aux enfants? L’expression prend davantage de sens puisque cela peut référer à une manière de se décharger de ses responsabilités parentales en laissant la télévision s’occuper et éduquer l’enfant…etc.

Ainsi en se posant des questions, on fait le tour du thème et on construit nos idées, nos « axes », qui serviront de base à notre écrit.

 

Tirer des idées de nos mots-clé

Avec notre exemple thème, on pourra tirer les idées suivantes:

A.programme/ technologies : la télé n’est plus le média privilégié, surtout des jeunes -> les technologies l’ont détrônée, donc la télévision n’est peut-être pas celle qui est le plus en cause dans ce qui nous « vole » du temps de loisir

B.nounou cathodique/ divertissement : la télévision est un moyen de divertissement voire même un loisir, qui à l’inverse d’Internet, permet de se reposer l’esprit car nul besoin de rechercher quelque chose de spécifique, on se laisse porter par la programmation- idée de passivité, de prise en charge

C.le poste de télé/la zapette : la télévision même connectée, a l’inconvénient aujourd’hui d’être statique, contrairement à tous nos autres objets connectés, elle est donc peu pratique et ne n’est probablement pas si regardée que cela (connecter cette idée avec celles de la catégorie « programme »)

D.la téléréalité : elle offre du divertissement -> forme de loisir?

E.jeux télévisés: les jeux télévisés, le divertissement des seniors?-idée de type de public, de tranches d’âge

F.informations : télévision a été détrônée par Internet et les objets connectés, cette idée rejoint les idées précédentes

Il ne reste plus qu’à construire le développement

On tire des idées précédentes le développement suivant pour commencer à écrire:

D’une part on va commencer par se demander si la télévision aujourd’hui a une grande influence sur le public (on reprend les idées issues des éléments  A, C, F) et on relativisera cette importance comparée à celle des nouvelles technologies

Et d’autre part on va arguer que la télévision peut constituer un loisir en soi, en utilisant les idées issues des éléments B, D et e.

De cette façon, on met en place une réflexion originale en envisageant plusieurs aspects du sujet et en les organisant pour former des idées originales. 

Je développerai dans un prochain post l’étape suivante qui consiste à choisir les connecteurs logiques permettant d’enchainer les idées et les paragraphes, et qui revêt une importance capitale lorsqu’il s’agit de rendre un écrit qualitatif.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s