français/Languages/Méthodes/Ressources pédagogiques originales

« J’ai un truc à écrire pour demain »: au lieu de simuler une syncope, lisez ceci

Plus besoin de courir chez le médecin en prétendant être victime d’une grippe imaginaire, je vous explique comment aborder un sujet d’écrit, que ce soit une dissertation, un sujet d’écrit de DELF ou un rapport pour votre chef, et comme par miracle, vous serez même fier de présenter votre rendu.

Prenons le sujet suivant:

Est-il éthique pour les entreprises de délocaliser une partie de leurs activités dans un pays en voie de développement où les salaires sont bas et la protection sociale parfois inexistante? Discutez.

Il peut sembler rébarbatif première vue. Et pourtant, armés de la bonne méthode, vous allez prendre ce sujet en main rapidement et sans trop de difficulté.

I.Décomposer les termes du sujet

Je vais signaler les mots de l’énoncé selon un code précis:

je souligne le thème, j’entoure la ou les actions demandées, et je surligne les paramètres du sujet. Les paramètres correspondent à tous ce qui limite notre sujet.

Capture d’écran 2016-12-08 à 16.20.14.png

⚡DISCUTER : chaque verbe d’action dans une dissertation requiert une réponse spécifique. « Discuter » signifie envisager les différents aspects de ce sujet, et on peut répondre en 3 parties de la façon suivante

Capture d’écran 2016-12-09 à 09.24.40.png

II.Schématiser

Je me sers des informations précédentes pour schématiser le sujet, les limites du sujet étant également des mots-clés (voir ce post qui décrit la manière d’extraire des idées à partir des mots-clé L’art d’écrire sur n’importe quel sujet (et de manière inspirée!) )

schématiser sa réponse.png

Un tel schéma permet de synthétiser des informations importantes suggérées par le sujet et permet :

-de savoir ce qu’on nous demande (action)

-d’éviter de dévier du sujet

-de voir apparaître clairement des notions importantes qui vont nous guider vers les arguments (idées) de notre développement

III.Reformuler le sujet

A la lumière des mots et notions mises en évidence, je reformule ce que j’ai compris dans le but de simplifier l’idée et de vérifier si j’intègre totalement cette dernière.

On peut ainsi avoir  la reformulation suivante :

Les entreprises se comportent-elles de manière morale quand elles exploitent les pays pauvres en délocalisant pour minimiser leurs coûts?

J’en tire les idées suivantes:

  • questionner ce qu’est une entreprise et quel est son but : une entreprise a pour but de faire du bénéfice, peut-on alors juger que ses activités sous l’angle de la la moralité?
  • questionner le rôle de chacun : si ce n’est pas le rôle de l’entreprise de se préoccuper du bien-être des populations et de justice sociale, de qui est-ce le rôle? l’Etat (du pays de provenance de ces entreprises, du pays où l’entreprise délocalise, les deux) et les lois internationales ont pour rôle d’établir les limites
  • questionner la stratégie: la minimisation des coûts à tout prix: impact sur la qualité? le consommateur final pâtit = mauvaise stratégie de la part des entreprises?
  • questionner la notion de « pays pauvres » :sont-ils des victimes ou est-ce l’angle sous lequel la question est abordée qui est biaisé? tirent-ils bénéfice des emplois créés, même si ces emplois sont sous-qualifiés et sous payés? les employés ne sont-ils pas payés selon les standards du pays? -> rôle de l’Etat
  • questionner l’exploitation :travailleurs qualifiés dans le pays d’accueil : les entreprises tirent profit de cet état de fait mais offrent de l’emploi, des formations et participent à la croissance économique de ce pays. mais qu’en est-il du pays d’origine alors?
  • prendre en compte le consommateur dans l’équation: n’est-il pas lui aussi responsable de ce qu’il achète?

On dégage ainsi une certitude que la question de l’éthique se pose et que plusieurs responsabilités sont engagées : celle de l’entreprise, de l’Etat, pays d’accueil et pays d’origine, et celle du consommateur.

IV. Construire un plan

Capture d’écran 2016-12-09 à 09.46.33.png

Voilà. La réflexion réalisée, le schéma établi, la partie la plus compliquée est faite et il ne reste plus qu’à rédiger.

J’insiste sur fait que ce qui importe le plus c’est que vous compreniez bien la méthode car c’est ce qui vous permettra de traiter n’importe quel sujet.

J’espère avoir pu vous redonner de la sérénité pour vous attaquer à l’écrit qui vous a donné des sueurs froides. Suivez les étapes de la méthode et entraînez-vous, par la pratique cela deviendra un jeu d’enfant!

Advertisements

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s