Applis pour apprendre/Languages/Learning

J’ai testé LingQ

Aujourd’hui je vous parle de la dernière plateforme d’apprentissage de langues que j’ai testée: LingQ. Bien qu’elle ne soit pas très connue en France, elle revendique 1 million d’utilisateurs (depuis septembre 2016) et elle pourrait probablement vous intéresser pour certaines de ses fonctionnalités voire toutes!

LingQ, c’est quoi?

La plateforme a été créée par Steve Kaufmann, ancien diplomate canadien qui parle lui-même 9 langues. Elle propose 13 langues, plus d’autres langues en version bêta (comme l’arabe ou le tchèque par exemple).

Capture d’écran 2016-12-16 à 14.22.19.png

Les langues proposées sur LingQ

 

Le « LingQ Manifesto » donne le ton : l’apprentissage des langues n’est pas vu comme un processus intellectuel mais un entrainement musculaire, et l’apprentissage se base donc sur la pratique et la répétition.

La plateforme est simple d’utilisation et ressemble à ceci:

avis LingQ.png

capture d’écran du site LingQ

Ce que j’ai aimé

La plateforme est ludique (quoique les couleurs peuvent paraître un peu enfantines et en rebuter certains, ce que je peux comprendre!).

On est encouragé à suivre des leçons qui sont classées par ordre de popularité : le but est d’apprendre sur un support qui vous donne envie et pas de suivre des leçons de manière académique. C’est intéressant.

On peut télécharger ensuite les podcasts pour les écouter en boucle sur son mp3 et pratiquer la compréhension et la prononciation.

L’idée des Challenges est également intéressante mais non originale (je la retrouve dans presque toutes les applications testées). Dans la catégorie Echange, on peut poster des requêtes (traduction, correction, correction de prononciation…). On peut gagner des points en participant à effectuer ces services pour d’autres participants.

Il y a deux aspects que je trouve très bons et qui distinguent LingQ des autres plateformes ou applications que j’ai testées depuis 3 ans :

  • La pratique est basée sur la lecture de tous types d’extraits importés depuis le Web : je suis tout à fait en faveur de la lecture pour l’apprentissage et la mémorisation de vocabulaire en contexte et bien peu d’applications proposent cela, par ailleurs la possibilité d’importer du contenu est géniale, elle permet de lire, écouter et stocker le vocabulaire appris pour le revoir plus tard (flash cards, tests), et cela permet de suivre ses progrès ce qui est motivant!
  • On pratique l’écrit : les apprenants écrivent et obtiennent des corrections d’autres utilisateurs. On gagne des points en corrigeant d’autres utilisateurs, et ces points peuvent ensuite donner accès à un entretien avec un tuteur (dans la section Parler, et les discussions se font ensuite sur Skype après avoir réservé un créneau disponible). Je soutiens aussi l’importance d’écrire, même peu mais souvent, pour réaliser les difficultés de la langue et pouvoir les résoudre.

 

 

Ce que j’aime moins

  • Peu de fonctionnalités sont accessibles gratuitement: par exemple, le nombre de mots de vocabulaire sélectionnés pour être expliqués et stockés est de 20 dans la version gratuite : autant dire que ça ne permet pas de faire une lecture complète d’un texte dans une langue étrangère que l’on découvre, limitant donc.
  • Ce n’est pas une méthode de langue, c’est-à-dire que vous êtes l’acteur principal de votre apprentissage : vous choisissez les contenus à extraire du Web, vous choisissez sur quel thème écrire, vous choisissez si et quand faire appel à un tuteur par exemple. Ceci n’est toutefois pas une mauvaise chose : vous êtes autonome. Si vous savez estimer ce dont vous avez besoin, vous pourrez tirer des avantages de votre utilisation de LingQ.
  • Les niveaux : j’ai essayé le niveau anglais avancé, et certains documents proposés à la lecture dans la bibliothèque étaient parfois d’un niveau basique. Il est vrai que l’on peut tout à fait importer ses propres contenus (si l’on souscrit à un abonnement) mais je ne suis pas certaine que la plateforme a beaucoup à apporter à ceux qui perfectionner un niveau en langue qui est déjà bon. Je pense que la plateforme est plus adaptée lorsque l’on a un niveau intermédiaire dans une langue (trop d’autonomie requise pour les débutants à mon sens).
  • Le coût: LingQ se classe dans les plateformes/applications essentiellement payantes car l’utilisation gratuite ne permet pas d’en tirer avantage. En effet, en plus de l’abonnement si vous choisissez de souscrire à l’une des 2 formules (minimum 10 dollars/mois) de nombreuses fonctionnalités sont facturées en sus : la conversation avec un tuteur, obtenir une correction…

Voici un aperçu des tarifs:

tarifs Lingq.png

Capture d’écran du site LingQ, Décembre 2016

 

En conclusion:

LingQ à mon sens est basé sur les 4 notions-clé suivantes :

Lecture- Vocabulaire- Ecoute- Répétition

J’ai trouvé cette plateforme d’apprentissage originale par le fait qu’elle propose de pratiquer la lecture tout en entendant la prononciation des mots, ce qui permet de développer efficacement ses compétences à l’oral (compréhension et expression).La possibilité de réécouter ensuite les podcasts est également un bon point.

C’est un atout non négligeable qui fait défaut dans la plupart des autres sites et méthodes de langue. De plus, on peut apprendre plusieurs langues à la fois (sans surcoût et si on ne craint pas de se disperser!).

Les autres fonctionnalités ne distinguent pas LingQ d’autres sites comme Busuu par exemple où le principe de la communauté d’apprenants prévaut aussi et où on peut se faire corriger gratuitement ses écrits, ainsi que discuter gratuitement avec des locuteurs natifs. Sur ces aspects-là, Busuu est plus intéressant (voir ici mon test de Busuu: https://polyglotworld.wordpress.com/2016/03/08/crash-test-applis-busuu/ )

La manière de procéder, avec autonomie et en choisissant des leçons qui nous plaisent et de tâtonner pour trouver une leçon à son niveau est plutôt adaptée à des apprenants qui ont déjà des bases qu’à des débutants.

Je trouve enfin que la durée de session payante en tête à tête avec un tuteur, 15 minutes, est extrêmement courte, et même si elle débouche sur un compte-rendu des conseils du tuteur, je ne vois pas tellement quelle efficacité peut avoir un échange aussi bref.

Pour finir, je n’hésiterais pas à recommander LingQ à ceux qui souhaitent pratiquer leurs capacités à lire et accumuler du vocabulaire tout en écoutant la prononciation dans la langue qu’ils apprennent. A chacun de voir s’il souhaite payer pour accéder pleinement aux fonctionnalités.

Polyglotworld.png

Partagez votre retour d’expérience dans les commentaires!

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s