expressions/FLE

Expressions autour du mot « culotte »

 

Explorons un nouveau thème culturel : la culotte. Culturel? Oui oui! Cette semaine, en lisant un texte historique dans le cadre d’une formation, un participant m’a demandé qui étaient les « sans-culotte ». Cette référence à la Révolution Française est évidente pour ceux dont la culture est française ou européenne, mais beaucoup moins pour les autres : elle est donc prétexte à ce billet sur l’histoire du mot culotte et les expressions associées. Amis amateurs de culture, vous allez être servis.

La culotte du XVIIIe : l’attribut des nobles et des bourgeois

 

Le mot culotte date du  XVIe siècle et est venu désigner ce que l’on appelait avant haut-de-chausses puis chausses à la culotte. Vêtement d’homme, la culotte était au XVIIIe siècle un pantalon court (jusqu’aux genoux) porté avec des bas par les nobles et les bourgeois.

culotte-ancien-rc3a9gime.jpg

Un bourgeois en culotte et bas

A la Révolution française et même un peu avant, les révolutionnaires issus du peuple et réclamant la « démocratie » se distinguaient par le port d’un pantalon à rayures (et du fameux bonnet phrygien) : ils ne portaient pas la culotte, symbole de l’aristocratie à laquelle ils s’opposent. Ils ont donc été affublés du nom de « sans-culottes » et deviennent les véritables figures de la Révolution.

1009055-Sans-culotte.jpg

Un sans-culotte, d’après le Larousse

C’est vers 1830 que le port du pantalon se généralise et que la culotte est abandonnée.

 

La culotte devenue attribut féminin

La culotte aujourd’hui est exclusivement un dessous féminin qui couvre les fesses (culotte vient du mot familier « cul » qui signifie fesses) . Comment en est-on arrivé là alors qu’à l’origine le mot désignait un pantalon court pour hommes?

culotte-morphologie.jpg

La culotte version Aubade

Dans le livre La France de la Renaissance de Daniel le Fur, il est expliqué que les femmes ne portaient pas de sous-vêtements jusqu’au 16e siècle, ce qui créait de multiples désagréments (difficulté à monter à cheval autrement que pieds joints d’un seul côté ou en  « amazone ») car il ne fallait pas montrer les mollets si ce n’est pire.

C’est sous le règne de François 1er qu’on inventa la culotte pour femme, comme celle des hommes, à porter sous les robes pour éviter de dévoiler leur anatomie. Cette culotte couvrait à l’époque presque toute la jambe jusque’à la taille. Vous imaginez un peu les filles, tout ça sous une robe?

chemise_et_culotte_1882_robe_tournure.jpg

« I am sexy and I know it » ou peut-être pas…

Les femmes ne furent pas forcément les premières adeptes de ce vêtement destiné à les « protéger ». Mais certaines en tirèrent vite avantage comme Catherine de Médicis qui trouvait qu’il pouvait rendre le derrière des jeunes femmes plus attrayant. Il n’en reste pas moins qu’au début ce fut un vêtement porté essentiellement par les reines et les grandes dames de la cour avant que son usage devienne plus répandu.

 

Expressions autour du mot « culotte »

  • Porter la culotte signifie être celui qui dirige dans un couple, un ménage. En général lorsque l’expression est utilisée, cela signifie que c’est Madame qui décide de tout!
  • Etre culotté est une autre expression familière très utilisée encore de nos jours en français : on dit cela de quelqu’un qui n’a pas honte, qui a du culot. Exemple : « c’est culotté de venir demander de l’aide pour faire ses devoirs un jour avant de les rendre! »
  • L’expression marquer à la culotte, qui provient du monde du sport, signifie surveiller ou suivre quelqu’un de près.
  • La culotte de cheval (ou stéatomérie en langage médical )est quelque chose que les femmes connaissent et n’apprécient pas du tout : c’est le fait d’accumuler de la graisse dans les fesses et les cuisses.
  • Les culottes courtes, c’est finalement le short, bien qu’elles étaient plus élaborées que lui (doublure, tissu) car destinées à être portées quel que soit le temps qu’il faisait. Pendant longtemps, seuls les garçons jusqu’à 16 ans pouvaient porter des culottes courtes, ils recevaient ensuite leur premier pantalon. Ce n’est qu’en 1930 que le short est devenu populaire en été et s’est popularisé. L’expression en culottes courtes fait donc référence à l’enfance : « ce sont des aventuriers en culottes courtes », bien que parfois il y ait une confusion sur le sens avec l’idée de débutant ou d’inexpérience.

A ce sujet, certains d’entre vous connaissent ou se rappellent de la publicité pour le fromage Kiri dans les années 80?

d6e196025b147fc67ac0b9713a8bd542.jpg

 

J’espère vous avoir démontré que le thème de la culotte, c’est bien de la cul-ture!

A bientôt pour un autre sujet passionnant 🙂

Publicités

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s