L’indispensable à savoir sur la Bretagne (ressource FLE)

Nouvelle ressource pour les cours de FLE! Parlons des spécificités des régions françaises et pour débuter, j’ai pris comme prétexte la campagne de pub « passez à l’Ouest », qui a le mérite de nous rappeler que la Bretagne, c’est branché.

notchup-ddb-campagne-bretagne-11489412160.jpg

Cette campagne de pub qui vient d’être lancée hier (lundi 13 mars 2017) est top! 

Son objectif? Avec l’arrivée prochaine d’une ligne à grande vitesse qui va relier Paris à la Bretagne en 1H30, la région la plus à l’ouest de France métropolitaine cherche à attirer touristes et entrepreneurs. Et elle a bien raison, car la Bretagne a beaucoup d’atouts.

Pour nous, en cours de français langue étrangère (FLE), c’est l’occasion de discuter les stéréotypes pour pousser les apprenants à les enjamber afin de se faire leur propre opinion mais aussi pour connaitre ce que est typique de la région et qui fait sa richesse culturelle.

5 clés pour aborder la Bretagne à travers et au delà des clichés!

La Bretagne correspond à la région Bretagne Loire-Atlantique (depuis la réforme des régions), elle se situe à la pointe Ouest de la France métropolitaine, les habitants s’appellent les Bretons et on y parle le français, mais aussi le breton et d’autres langues régionales comme le gallo ou le poitevin (dialectes d’Oïl).

Le nom de la Bretagne en breton est Breizh et la langue bretonne s’apparente davantage au celtique qu’au français.

La Bretagne a été rattachée à la France au 16e siècle. Elle conserve aujourd’hui encore des traditions riches et très ancrées.

Voici une carte des 9 pays historiques de la Bretagne, ce ne sont pas de véritables entités administratives mais plutôt des aires culturelles:

89a1ed0f72e683a72c06acc31d80aaa9.jpg

  1. Le climat et les paysages: la Bretagne  c’est beau et il y fait souvent beau!

En bordure de l’Atlantique , la Bretagne a un climat plutôt doux : il y a peu d’extrêmes de températures. Il y pleut pas mal (normal avec un climat océanique) mais il y fait aussi beau plusieurs fois par jour (dicton local)! Les paysages sont très verts.

a93b7272760a0b0befff9e522c465403.jpg
Menhir dans la forêt de Camors
15778bf1cbaa3bc4602de630664cc80a.jpg
Paysage marin et phare (Marie L’Amuse sur Flickr)

2. La capitale de la Bretagne? Il n’y en a pas vraiment

Strasbourg est la capitale de la région Alsace mais peut-on dire qu’une ville est la capitale de la Bretagne? Pas vraiment. La particularité de la Bretagne est qu’elle compte un réseau de 25 villes moyennes (entre 10 000 et 20 000 habitants).

Cela signifie aussi qu’il n’y a pas « une ville type » à visiter : il faut prendre le temps de sillonner les côtes et l’intérieur des terres, et d’explorer cette région au charme exquis pour la comprendre en s’en imprégnant.

ad4235bd748fb1ccc9faf97821659cde.jpg
Le port de Concarneau

Les îles de Bretagne sont aussi de purs bijoux : je me rappelle d’un après-midi passé sur l’île de Batz, où les agriculteurs cultivent leurs choux au rythme des marées, une île hors du temps à la douceur surranée.

île de Batz.jpg
île de Batz

   3. Les ingrédients de la gastronomie bretonne : miam miam!

La Bretagne compte nombre de spécialités connues et très appréciées, on peut réaliser une leçon à part entière sur le sujet.La Bretagne est une région où la pêche est une activité importante, d’où la richesse de sa cuisine.

Parmi les spécialités, on trouve:

les poissons et fruits de mer : coquilles Saint Jacques de la baie de St Brieuc,moules de bouchot de la baie du Mont Saint Michel, le homard breton, l’huître, les bigorneaux, les tourteaux, les daurades grises, le lieu jaune, les sardines, le bar, la sole, la raie, le maquereau…

bretagne FLE.jpg
Sublime croquis d’un étal de marché en Bretagne par Yann Lesacher (yal.over-blog.com)

Le caramel beurre salé (quelle merveille!)

35e15b5c89b6e5d69c41016a62756851.jpg

le far breton, un gâteau avec des pruneaux

bretagne FLE far .jpg

le kouign, gâteau à la levure, spécialité du Finistère et à l’origine préparé pour le Carême

kouign FLE.jpg

le quatre-quarts, ainsi nommé parce que les 4 ingrédients qui le composent (oeufs, farine,sucre, beurre) sont à quantités égales dans la recette

quatre quarts.jpg

les crêpes et les galettes bien sûr!

Roscoff_2008_PD_30.JPGLes crêpes de blé noir (= sarrasin) sont appelées galettes.

En principe la crêpe est sucrée et la galette est salée.

le cidre, boisson alcoolisée produite par la fermentation du jus de pomme

cidre breton FLE.jpg
Lorsque l’on boit le cidre dans un bol, cela s’appelle une bolée!

la viande d’agneau des prés salés: il s’agit de moutons que l’on emmène brouter sur des prés où la végétation pousse sur des sols salés. Le goût de la viande de l’agneau qui a brouté dans les prés salés est original (note pour les amis végétariens/végétaliens/vegan de ce blog je ne fais absolument pas l’apologie de la viande, je porte à la connaissance des amateurs les spécificités de la gastronomie française et chacun jugera selon ses goûts!)

PreSale FLE.jpg

Et il y en a bien d’autres… Pour ceux qui veulent approfondir, voici une liste: Cuisine bretonne

 4.la culture bretonne

Le folklore breton est riche et pittoresque. On peut mettre en avant les costumes typiques notamment le costume bigouden et sa célèbre coiffe, qui a été célébrée par de nombreux peintres ou dans des publicités par exemple:

bretagne fle français.jpg

Un_mariage_à_Penmarc'h_en_1919.jpg
Couple de mariés à Pen’march 1919 (wikipédia)
Paysage10.jpg
Célèbre publicité pour les pâtes Lustucru, représentant trois femmes bigoudènes en coiffe
paul sérusier FLE.jpg
Paul Sérusier, L’averse

Mais la culture bretonne c’est aussi la musique et la danse: en Bretagne beaucoup de festivals sont organisés chaque année et la scène rock, folk et musique celtique est active et très bien représentée lors de festivals comme celui des Vieilles Charrues, les Transmusicales ou le festival interceltique.

bretagne FLE VIEILLES CHARRUES.jpg

Les fest noz (en breton ‘fête de nuit’) sont des festivals où l’on pratique les danses traditionnelles.

Le biniou et la bombarde sont 2 instruments de musique typiques joués en couple (ensemble) , qui après une période de déclin attirent depuis les années 1970 de nouveau les foules. Le biniou est une sorte de cornemuse.

c749ca901362ea2384dbdb48932db79e.jpg

5. Marinière et bonnet : le textile breton a la côte

Dans l’esprit de beaucoup d’étrangers néophytes, le parisien (et le français par extension) s’habille en marinière bleu et blanc. La marinière est en réalité davantage en France associée à l’esprit marin/ les vacances et à la Bretagne, où l’une des marques les plus connues qui la fabrique est implantée. Quelques explications:

7da359483052adf2a2d92fabe9c996a8.jpg

La marinière ou tricot rayé est à l’origine un vêtement porté dans la Marine puis repris par la mode notamment par Coco Chanel:

Gabrielle_Chanel_en_marinière.jpg
Gabrielle Chanel dans l’entre-deux-guerre, portant une marinière

puis popularisée par Jean Paul Gautier:

perfume-jean-paul-gaultier-le-male-125ml-original-e-lacrado-8820-MLB20008547637_112013-F.jpg

est produite par des entreprises comme Armor Lux, symbole de la marinière de qualité, qui est née en Bretagne, où son siège et deux de ses usines se trouvent.

Depuis 2012 et depuis que Arnaud Montebourg, alors Ministre du Redressement productif, a posé en Une d’un magazine en marinière Armor Lux pour défendre le « Made in France », suivi par François Bayrou (alors candidat à la présidentielle en 2012) la marinière bénéficie d’une popularité record. 

arnaud montebourg marinière.jpg

La marinière est donc un symbole du savoir-faire de l’industrie textile bretonne, mais il y aussi le ciré jaune des pêcheurs et les bottes de la même couleur:

22.jpg

eux aussi devenus des grands classiques de la mode:

le-cire-jaune-est-de-retour-14929230.jpg
Suggestion de style féminin branché sur Hellocoton

Et enfin le bonnet rouge, qui depuis 2013 est érigé en symbole de la contestation de la région contre les mesures gouvernementales, en réaction aux mesures fiscales en lien avec la pollution des véhicules de transport (l’écotaxe) et aux plans sociaux dans le secteur de l’agroalimentaire. Les bonnets rouges symboles de révolte datent quand même de 1675 ! (lire ici pour plus d’infos: Bonnets rouges )

7766335816_un-bonnet-rouge-a-quimper-le-2-novrembre-2013.jpg
Image Rtl

En conclusion

Il y a beaucoup à dire sur la Bretagne, je vous suggère d’en retenir qu’il faut se débarrasser des stéréotypes et aller l’explorer (comme pour tout le reste de la France, du reste) pour se faire sa propre idée de ce qui fait son originalité.

La Bretagne est un bout de France qui enrichit celle-ci de son histoire et de son patrimoine original, et à de multiples égards, elle mérite d’être « vécue » plus que racontée.

 Capture d’écran 2017-04-07 à 22.10.01.pngParler de la Bretagne: une suggestion de mots-clés à retenir (ou à aborder avec vos élèves si vous enseignez le FLE):

  • la géographie physique de la Bretagne, les langues d’Oïl, la réforme des régions
  • l’histoire de la Bretagne,qui en explique les spécificités 
  • les mots de la gastronomie bretonne
  • le folklore breton: le pays bigouden, les costumes,la musique, la danse
  • la Bretagne vue par les peintres (voir l’Ecole de Pont Aven par exemple, des ressources innombrables sont disponibles)
  • Analyser les clichés sur la Bretagne (la pluie, les druides, les menhirs…)
  • le volet politico-économique: l’industrie, la pêche, l’agriculture, les « bonnets rouges, l’écotaxe, le régionalisme (pour des niveaux à partir de B2)

En bref, passez à l’Ouest !

notchup-ddb-campagne-bretagne-21489412142.jpg

Publicités

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s