Plongée dans l’apprentissage de l’italien : suivez-nous pas à pas! – Épisode 1

Que vous évoque l’Italie à part les pizzas, les pâtes, les gelati, le Colisée, ou les frasques de Silvio Berlusconi ?

spaghetti-ingredients-2378728_1280.jpg

 

La langue de Dante peut-être?

Tant mieux car cet été, Polyglotcoach se lance un nouveau défi linguistique : apprendre l’italien.

Pourquoi l’italien? Plusieurs raisons à cela: c’est une langue aux sonorités très plaisantes, étant une langue romane et donc pour qui maîtrise déjà le français et/ou l’espagnol elle est simple et rapide à apprendre, et enfin nous avons de nombreux élèves italiens avec lesquels nous voulons pouvoir mieux communiquer, en étant en mesure de comprendre leurs difficultés spécifiques et d’échanger sur les différences et les similarités entre l’italien et les autres langues pour enrichir leur apprentissage.

Plutôt que de faire un compte-rendu d’expérience comme nous l’avons par exemple fait avec le chinois et la méthode 8Belts (voir ici: La méthode 8Belts pour parler chinois comme par miracle?) cette-fois nous vous proposons de vous immerger dans l’apprentissage de l’italien AVEC NOUS, pas à pas, en suivantsur le blog le choix des méthodes et des supports que nous allons tester et nos commentaires au fur et à mesure. Le but est que cela encourage ceux qui apprennent l’italien à persévérer et à échanger avec nous sur ce qui les intéresse ou ce qui leur rend la vie dure, et que cela donne des idées et des pistes pour ceux qui aimeraient se lancer.

Aujourd’hui, on va vous parler de la manière avec laquelle nous avons mis en place le début de cet apprentissage avec un coût proche de 0 !

 

florence-1655830_1280.jpg
Florence

 

Définir les objectifs

 

apprendre l'italien polyglotcoach.pngVous savez certainement que pour progresser, il faut commencer par se définir les objectifs. L’un des plus importants est celui du temps à consacrer à son apprentissage.

Emploi du temps chargé oblige, et dans l’optique de nous mettre dans la peau d’un apprenant  motivé mais qui ne veut pas se fixer des contraintes trop fortes, nous avons opté pour 30 à 45 minutes maximum d’apprentissage par jour.

L’objectif à atteindre est de pouvoir avoir une conversation simple en italien dans 2 mois (environ un bon niveau A2).

Choisir une application

Les langues, c’est notre domaine. Ainsi, nous avons eu l’occasion de pouvoir comparer plusieurs applications d’apprentissage de langue et nous avons un petit faible pour Duolingo:

  • simple à utiliser et ludique
  • les leçons sont thématiques et alternent vocabulaire et grammaire
  • les chapitres sont plutôt courts et donc adaptés si on veut pratiquer une langue sans y passer trop de temps
  • la méthode est amusante et permet de rester motivé longtemps et de persévérer, ce qui est la clé absolue d’un apprentissage réussi

Parmi plusieurs applications testées par nos élèves toutes langues confondues, Duolingo fait d’ailleurs l’objet d’un véritable plébiscite (pour lire le test que nous avions fait de cette application : J’ai testé Duolingo)

Pour commencer, nous avons choisi de nous fixer uniquement sur cette application et de ne pas alterner avec des plateformes pour mémoriser du vocabulaire (comme Memrise par exemple), pour faciliter l’engagement dans ce nouveau défi et ne pas se retrouver surchargés d’informations dès le départ.

 

S’appuyer sur un ouvrage de référence

Duolingo permet d’apprendre une langue presque sans faire d’efforts, et cela passe notamment par une absence de leçons de grammaire : on apprend essentiellement par l’exemple et par la pratique. Mais certains points abordés sur Duolingo ne sont pas expliqués ou brièvement et il est nécessaire d’avoir un livre de grammaire sur lequel se baser.

Nous avons choisi celui-ci (en cliquant sur l’image vous pourrez avoir davantage d’informations sur Amazon):

Il est peu épais et petit donc il est facile à transporter partout avec soi et il n’est pas intimidant! (peu d’élèves sont rassurés d’avoir à se lancer dans l’apprentissage d’une langue quand les livres sont énormes). De plus, il est divisé en 24 grands chapitres couvrant les notions essentielles (les articles, le nom, l’adjectif, le comparatif, le superlatif, les possessifs, les démonstratifs, les pronoms, l’expression du temps, les verbes, les conjonctions de subordination et de coordination, les adverbes, les prépositions, les interjections, le vouvoiement, les différences avec le français).

Chaque leçon est suivie d’une page d’exercices corrigés. Et enfin, son prix est très abordable (environ 6 €).

Pratiquer l’écoute

Pour apprendre une langue, il est nécessaire de l’entendre régulièrement pour se familiariser avec. Pour ce faire et pour coller le plus possible aux habitudes des apprenants d’aujourd’hui, nous avons choisi une chaîne Youtube, AlboTheMinstrel, où les leçons sont expliquées par Albo à partir du français (et il parle bien français!) :

 

Bilan après 2 jours?

L’italien est une langue vraiment facile pour les locuteurs français : on peut avancer vite et deviner beaucoup de mots car ils sont souvent très similaire. C’est donc motivant! On a très envie d’en apprendre plus et on peut déjà dire de courtes phrases (la ragazzia mangia mele > la fille mange des pommes , Io ho bicchieri > j’ai des verres , pas encore très utile pour une conversation mais c’est déjà ça ! 🙂

Sur Duolingo, en environ 1h (2 jours d’apprentissage), on peut parvenir quasiment à la fin des 4 premières unités (bases 1 et 2, expressions courantes, et nourriture):

 

Capture d’écran 2017-07-05 à 16.59.00.png

Sur Duolingo, nous avons abordé la question des articles définis et cela nous a intrigués : il y en a bien plus qu’en français (les équivalents de le, la l’ et les : en italien il y en a 7) ! Nous nous sommes donc référés au livre de grammaire pour faire des exercices supplémentaires (leçon + exercices : 10 mn de pratique).

Et pour mieux comprendre, nous avons trouvé ce superbe tableau récapitulatif :

2c94be98a33d51409b341dac3f244c40.jpg

 

Conclusion

L’italien est une langue facile à apprendre et une méthode simple permet de progresser vite. Motivés à partager ce défi avec nous?

Prochain épisode la semaine prochaine, et nous parlerons entre autres des manières pour trouver un locuteur natif avec qui pratiquer nos connaissances toutes fraîches!

Si vous apprenez ou voulez apprendre l’italien, partagez vos remarques et vos « trucs » avec nous en commentaires! 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Publicités

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s