Commission, émoluments, traitement, appointements, indemnité : les mots français de l’argent (partie 2)

L’argent, les sous, les pépètes, la maille, la thune… En cours de FLE (Français Langue Etrangère), tenter de comprendre ce qui distigue les différents termes que nous employons dans la langue française à ce sujet c’est se perdre dans un dédale sans fin. Car des termes, il y en a à foison, et c’est normal : le français est précis! Heureusement, nous vous avons préparé ce topo pour vous permettre de comprendre vite et bien les différences entre les 5 termes suivants: traitement, appointements, émoluments, commission et indemnité.

les mots français de l'argent polyglotcoach.png

 

Traitement

Le traitement est la rémunération du fonctionnaire, car non, la rémunération d’un fonctionnaire ne s’appelle pas un « salaire »! En effet, on parle de traitement car la somme versée dépend du grade et de l’échelon du fonctionnaire. Elle est fixée par décret et obéit à des règles précises. En plus du traitement, les fonctionnaires peuvent percevoir un bonus : les primes. Voilà pourquoi il s’agit dune notion distincte !

Voir ici pour plus de détails.

ob_fbdc87_augmentation-salaires-fonctionnaires.jpg
Dessin par Miss Lilou

Appointements

Ce terme, presque toujours employé au pluriel,  correspond à une rémunération fixe et périodique d’un employé. C’est un terme général, qui est en fait synonyme de « salaire ». Cependant, si l’on regarde dans les détails, il existe une distinction entre salaire et appointements (source: procomptable.com) :

« Le salaire est la rémunération attribuée en contrepartie d’un travail manuel généralement lié à la production et calculé en fonction du travail fourni alors que les appointements représentent les sommes allouées forfaitairement, en général par mois, au personnel qui ne concourt pas directement à la production (personnel administratif et cadres). »

 

Cette différence tend néanmoins à disparaître

Emoluments

C’est la rémunération nette des fonctionnaires, indemnités incluses.

C’est aussi le nom de la rémunération des actes effectués par exemple par les notaires, les huissiers ou avocats, actes dont le montant est règlementé par décret. Vous vous souvenez, dans un précédent billet nous avions parlé des honoraires de ces professions? Alors tandis que les honoraires sont la partie dont le montant est librement fixé par le professionnel, les émoluments correspondent à la partie dont le montant est réglementé par l’Etat.

Un émolument, dans le cadre d’un héritage, est aussi la part reçue par un héritier.

les-regles-d-installation-des-notaires-validees-par-le-conseil-constitutionnel_5156013.jpg

Commission

La commission est une forme de rémunération, c’est-à-dire d’argent donné à quelqu’un pour un service. Il s’agit d’une forme « particulière » car la somme dépend de manière proportionnelle de ce que la personne rapporte. On est donc payé au résultat, et c’est pour cela que la commission s’exprime souvent en pourcentage (pour les agents immobiliers par exemple, ou les vendeurs ). La commission peut aussi être une somme fixe, payée une ou plusieurs fois, à quelqu’un qui permet d’obtenir quelque chose grâce à son influence. 

Il y aussi, dans certaines affaires internationales, et cela n’est pas légal, les « rétrocommissions« , où l’on offre à un intermédiaire plus que la commission légale pour récupérer ensuite d’une autre manière une partie de l’argent versé. Ceux intéressés par le concept pourront se pencher sur la célèbre Affaire Karachi.

commission-courtier-immobilier.jpg

 

 

Indemnité

Cette notion est différente de toutes celles expliquées auparavant. Le terme vient du latin indemnitas et correspond à un dédommagement.

Une indemnité n’est pas une rémunération fixe et qui se poursuit dans le temps, sauf pour les parlementaires : en effet, la rémunération que touchent ces derniers s’appelle une indemnité.

L’indemnité est une somme d’argent touchée:

pour un préjudice subi (lorsque l’on est licencié par son employeur par exemple)

par un assuré social lorsqu’il est en arrêt maladie (« indemnités journalières »)

par un employé pour ses déplacements ou ses frais de bouche (=de repas) par exemple, c’est-à-dire des frais accordés en plus de son salaire

pour des fonctions honorifiques (c’est-à-dire les fonctions de représentation qui ne procurent aucun réel pouvoir ni avantage matériel)

cover-r4x3w1000-582da3c448014-l-assemblee-nationale-lors-d-une-seance-a-paris-le-29.jpg

Pour en savoir plus, retrouvez notre première série des mots de l’argent en français  pour comprendre les termes salaire, gages, honoraires, solde et gratification: ICI

©Polyglotworld 2017 – Tous droits réservés- All rights reserved

 

Et pour découvrir nos cours et nos autres prestations:

Capture d’écran 2017-04-04 à 17.26.25.png

 

 

Publicités

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s