Le TOEFL iBT: un examen pas si simple ! Quelques clés pour le réussir

Le TOEFL (Test Of English as a Foreign Language) mesure vos compétences en compréhension et expression écrite et orale en anglais, du niveau intermédiaire au niveau avancé.

Le test se déroule entièrement sur internet (iBT signifie Internet Based Test) avec des questions à choix multiples. Pourquoi on vous en parle aujourd’hui? Car cet examen requiert pour la grande majorité des candidats une préparation minutieuse.

AAEAAQAAAAAAAAeLAAAAJDM4ZDI2MmU0LTc0ZDMtNDkwYy1iNWRmLTFhYTVmYTJjMTQ1NA

1. Un examen qui évalue 4 compétences

Comme beaucoup d’examens de langue, le TOEFL évalue les 4 compétences classiques:

  1. Reading : 60 – 80 minutes, 36 à 56 questions, Tâches: 3 – 5 passages
  2. Listening :  60 – 90 minutes, 34 à 51 questions
  3. Speaking :  20 minutes, 6 tâches
  4. Writing : 50 minutes, 2 tâches

L’examen se déroule dans cet ordre chronologique, avec une pause de 10 mn entre les deux premières sections et les deux dernières.

Chaque partie de l’examen est notée sur 30 points, l’ensemble est donc noté sur 120 points.

Chaque université peut vous demander un score différent, tout comme un score de TOEFL pour obtenir un visa peut également varier d’un  pays à l’autre. En général le score minimal requis est de 65 points, ce qui correspond à un niveau B2 de base.

 

2. Un examen long, trèèèèès long!

Un des plus grandes difficultés de l’examen est sa durée : pratiquement 4h !

Il est difficile de se concentrer autant et de réussir sans préparation préalable.

bored-cat_work-600x384

3. Un examen axé sur l’anglais universitaire

Si le TOEIC évalue les capacités du locuteur à comprendre l’anglais professionnel, essentiellement en entreprise, le TOEFL, lui, est axé sur la compréhension de l’anglais universitaire : préparez-vous à comprendre ce que sont les tuition fees, dorms, scholarships, a major, a loan par exemple.
La connaissance du vocabulaire est primordiale au TOEFL : les 4 sections de l’examen évaluent vos connaissances à ce sujet.

giphy.gif

>>  Préparez des listes de vocabulaire ou des flash cards et étudiez le vocabulaire en priorité ! Vous pouvez aussi trouver des listes toutes faites dans certains livres de préparation.

 

4. Vocabulaire universitaire mais aussi vocabulaire technique

Les sujets de conversations entre étudiants (comme dans les tasks 3 et 5 de la section de speaking) tournent en général autour de l’organisation des cours, du choix des matières, des prêts étudiants et de la vie sur le campus en général.

En plus du vocabulaire universitaire qui est INDISPENSABLE à connaître, les documents de l’examen de TOEFL sont émaillés de vocabulaire technique. C’est une difficulté et non des moindres : les candidats sont souvent déstabilisés par les mots qu’ils ne connaissent pas et par le niveau de difficulté des extraits à lire ou à écouter.

Ces sujets techniques peuvent concerner tout type de discipline universitaire : architecture, biologie, histoire, politique, littérature…

Il faut se préparer à cette grande variété de sujets car toute déstabilisation vous fait perdre du temps et des points.

Sachez que vous n’êtes pas supposé connaître le vocabulaire technique (c’est en fait impossible) mais vous devez développer des compétences pour le deviner en contexte.

Vos compétences de compréhension de conversations étudiantes en anglais et de cours magistraux en anglais sont évaluées à la fois dans les parties de reading , listening, speaking et même writing ( dans l' »integrated task« ).

giphy.gif

 

5. Rédiger en anglais

La section de writing est particulière puisqu’elle comprend 2 exercices.

Le premier, the integrated task, est un exercice qui demande une préparation exigeante puisqu’il s’agit :

  1. de lire un document
  2. d’écouter un extrait audio
  3. de répondre par écrit (150 à 225 mots) à une question portant sur les deux documents écrit+audio, en 20 minutes

La difficulté consiste à organiser son temps pour réaliser les deux tâches (tasks) mais aussi de réussir à correctement prendre des notes sur ce que vous entendez, sur le texte et de faire la synthèse de l’ensemble des informations pour bien répondre à la question posée.

Le 2e exercice, the independent essay, est une rédaction plutôt classique portant sur un sujet qui peut avoir un lien ou non avec l’université ( il peut s’agir de l’amitié, de la vie a la campagne ou en ville, des cours en classe ou des cours en ligne…).

L’écrit est l’une des deux sections les plus redoutées par les candidats, notamment parce qu’il est difficile de s’y préparer seul.

 

giphy.gif

6. Parler anglais

Enfin, la partie de Speaking, qui comporte 6 tâches distinctes, remporte généralement la palme de la section la plus ardue du TOEFL.

Tasks 1 & 2 : posent des questions générales  concernant vos préférences, vos goûts et vos idées

Tasks 3 & 4 :comportent un court texte suivi d’un extrait audio de conversation entre deux étudiants puis un cours magistral, puis une question précise portant sur ce que vous avez lu/entendu

Tasks 5 & 6 : comportent uniquement des extraits audio, plus longs que les précédents, et il s’agit de répondre en reprenant les éléments de ce qui a été dit.

Cela nécessite d’avoir de bonnes aptitudes à la compréhension de l’anglais général, universitaire et de l’anglais portant sur des sujets techniques. 

Cela requiert aussi une bonne capacité de synthèse : dans de nombreux cas, vous aurez beaucoup d’informations, il faudra sélectionner celles qui répondent le mieux à la question et les présenter de manière logique dans le temps imparti sans oublier d’élément important.

Pour finir, la gestion du temps est particulièrement cruciale dans la section de Speaking : vous avez entre 45 et 60 secondes (selon les questions) pour répondre, entre 15 et 30 secondes pour réfléchir, c’est très court et il faut être bien entraîné pour ne pas être déstabilisé.

giphy.gif

7. Conseils pour réussir l’examen

  • Il faut commencer à se préparer suffisamment à l’avance, en fonction de votre niveau et du score requis. Le risque lorsque l’on s’y prend tard sera de ne pas être suffisamment préparé à d’avoir à le repasser plusieurs fois, ce qui est coûteux. 2 mois de préparation semi-intensive pour un niveau intermédiaire est un bon compromis.
  • Comprenez la méthodologie de l’examen, commencez par bien appréhender les différentes sections, comment elles s’enchaînent, les différentes durées de chaque section. L’anticipation est votre meilleure alliée.
  • Investissez dans (au minimum) un bon livre de préparation. Nous vous recommendons en particulier celui que nous utilisons systématiquement, The Official Guide to the TOEFL TEST, de l’ETS, qui est complet et fidèle à l’esprit de l’examen  (vous pouvez cliquer sur le lien pour être dirigé vers une description complète sur Amazon) :

Il comprend 3 tests complets et les transcriptions et corrigés sont très utiles pour se préparer seul.

  • Sachez prendre des notes et entraînez-vous si vous n’êtes pas au point, au TOEFL prendre des notes est indispensable, sinon vous avez intérêt à avoir une très bonne mémoire
  • Préparez-vous aux exercices d’écrit en vous entraînant 1/ à taper vos essays à l’ordinateur 2/ à taper sur un clavier QWERTY, comme dans les conditions de l’examen
  • Préparez-vous à lire beaucoup et à ne pas perdre patience ni à vous endormir (oui, l’anglais peut faire cet effet-là à certains)
  • Révisez en vous minutant dans les conditions de l’examen: au TOEFL vous n’avez que peu de temps à consacrer à chaque question et toute perte de temps peut vous coûter cher.

 

En conclusion, ne choisissez pas ce test à la légère si vous avez le choix, et si vous vous lancez dans l’aventure, préparez l’examen minutieusement.

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Publicités

Un commentaire

  1. Super c’est très clair, effectivement le plus dur au Toefl c’est de gérer son temps… ça demande une bonne préparation. Moi perso ça m’a pris 6 mois,mais il faut dire que je partais d’un Niveau A2. J’ai aussi utilisé livre que vous recommandez plus 1 ou 2 autres mais The official guide c’est clairement le meilleur. En gros la préparation c est indispensable.

    J'aime

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s