Vous cherchez une raison motivante d’apprendre une langue? Vous trouverez forcément la vôtre parmi les 27 motivations suivantes

Sur Polyglotworld, on est là pour discuter de tout ce qui touche de près ou de loin à l’apprentissage des langues et la motivation est justement un élément clé dont on voulait vous parler depuis longtemps. Nous y voilà donc !

La motivation, tout le monde en parle tout le temps et à tous propos, mais savez-vous que pour les chercheurs c’est un concept infiniment compliqué à définir?

 

giphy.gif

Oui, on sait, ça surprend un peu.

Qu’est-ce que la motivation?


Gardner, le célèbre psychologue américain qui est à l’origine de la théorie des intelligences multiples, définit la motivation comme « une combinaison d’efforts, de désir d’atteindre un but d’apprendre le langage, plus une attitude positive envers l’apprentissage de la langue ».

Il a distingué la motivation intégrative et la motivation instrumentale. Si la première correspond au souhait de l’apprenant de communiquer avec les natifs de la langue et d’être intégré parmi eux, le 2e type de motivation réfère, lui, à l’utilisation de la langue pour des motifs plus utilitaires (la langue est un outil pour obtenir quelque chose). Disons pour simplifier que la motivation est en quelque sorte le moteur qui vous mène vers vos objectifs et que de nombreux éléments contribuent à former ce moteur.

Alors que faire si on n’a pas trouvé de motivation ? C’est simple : en trouver une.

Voici 27 raisons (non exhaustives) parmi lesquelles nous sommes certains que vous trouverez au moins une qui vous correspond et qui vous poussera à persévérer dans l’apprentissage.

 

nathan-ziemanski-466422.jpg
Crédit : Nathan Ziemansk

Motivations dans la sphère professionnelle

  1. Multiplier vos chances d’avoir un emploi que vous aimez ou visez, ou un emploi particulièrement difficile à avoir cf. Note 1 
  2. Impressionner un recruteur et passer devant les autres candidats lors des entretiens d’embauche
  3. Bénéficier d’une promotion et/ou d’un meilleur salaire pour des postes où les langues constituent un avantage compétitif (c’est-à-dire dans presque tous les emplois aujourd’hui) cf. Note 1
  4. Accéder aux institutions internationales et leur lot d’avantages (prestige, zéro impôt et salaires mirobolants) cf. Note 2
  5. La possibilité d’étudier dans des universités à l’étranger et de réussir vos études
  6. La possibilité de faires des travaux de recherche académique poussés et de qualité en ayant accès à des documents que l’on ne trouverait pas/ ne comprendrait pas si on ne maîtrisait pas une langue
    • Corollaire : la possibilité de devenir un expert reconnu dans son domaine grâce à la maîtrise d’une/des langue(s)
  7. Être capable de communiquer avec ses clients dans leur langue est un atout dans le monde des affaires(cela favorise la confiance) cf. Note 3 

 

Motivations dans la sphère personnelle

  1. L’apprentissage des langues constitue pour certains une stimulation en soi , un challenge personnel
  2. Développer sa pensée analytique : des études montrent que l’on développe sa pensée analytique à travers la maîtrise d’une langue étrangère (cf. Note 4 :  le cas des locuteurs chinois apprenant l’anglais)
  3. Etre bilingue ou multilingue est un entraînement constant du cerveau qui offre une protection importante contre de nombreuses maladies dégénératives (comme Alzheimer par exemple) cf. Note 5
  4. Etre bilingue par exemple permet de meilleures aptitudes à la mémorisation et à l’apprentissage de manière générale cf. Note 6 
  5. Pouvoir s’exprimer avec précision dans une autre langue peut nous donner un sentiment de fierté 
  6. Apprendre une langue est une forme de développement personnel : la langue permet de mieux se comprendre et de mieux comprendre les autres
  7. Avoir accès à une/ des culture(s) qui nous fascine(nt) : la langue est une voie privilégiée pour y arriver
  8. Être autonome, surtout lorsqu’on est perfectionniste et que la traduction faite par un tiers ne correspond pas exactement à ce que l’on veut exprimer
  9. Possibilité d’avoir accès à la connaissance : lire des livres non traduits, lire les journaux, regarder programmes TV et des films en VO, avoir connaissance de la production artistique et du contexte dans lequel elle s’inscrit, et saisir les moindres nuances
  10. Pouvoir apprécier davantage la musique en ayant accès au sens des paroles
  11. Pouvoir confronter des points de vue exprimés dans des langues différentes, exercer son esprit critique
  12. Avoir un partenaire venant d’une culture différente et/ou des enfants bilingues ou polyglottes
  13. Se sentir citoyen du monde, repousser les frontières géographiques et les barrières culturelles
  14. Pouvoir aider les autres (touristes dans la rue, ou dans le cadre d’une association oeuvrant pour l’insertion, ou bien en participant à des chantiers internationaux, en participant à des programmes de scolarisation par exemple)

 

Motivations dans la sphère interpersonnelle (=relations avec les autres)

  1. Devenir un exemple/ une référence dans la famille, devant les amis ou les collègues
  2. Pouvoir voyager partout et se sentir à l’aise parce que l’on comprend les moeurs, les coutumes, les conversations et les blagues
  3. Avoir un réseau d’amis dans le monde entier
  4. Comprendre les autres et se sentir compris par eux, ce qui permet de tisser des liens forts là où la barrière de la langue peut parfois faire obstacle
  5. Bénéficier de l’expérience de gens que l’on rencontre : conseils, secrets culinaires, explications historiques auxquels donne accès la maîtrise des langues
  6. Appartenir à une communauté grâce à la maîtrise de la langue commune (d’où l’intérêt d’apprendre les langues parlées par peu de locuteurs, les langues difficiles ou encore les dialectes et parlers régionaux)

Note 1: Analyse des besoins des employeurs français au regard des compétences en langues vivantes étrangères, Consortium Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, CIEP, Céreq-IREDU, Onisep, CCI FranceSynthèse du rapport d’enquêtes, juin 2015, cliquez sur le lien

Note 2 : Eligibility, European Personel Selection Office, cliquez sur le lien

Note 3 : Why language skills are great for business, The Guardian, 2014 cliquez sur ce lien

Note 4 : Jingyang Jiang, Jinghui Ouyang, and Haitao Liu, 2016, Can Learning a Foreign Language Foster Analytic Thinking?—Evidence from Chinese EFL Learners’ Writings, cliquez sur ce lien  pour consulter

Note 5 : Diamond Jared, The Benefits of Multilingualism, pour consulter la publication cliquez sur ce lien

Note 6 : Viorica Marian, Ph.D. and Anthony Shook, 2012, The Cognitive Benefits of Being Bilingual, cliquez sur ce lien


Avez-vous d’autres motivations que celles-ci? Partagez avec nous vos idées en commentaires !

 

Et pour découvrir nos cours de langue et autres prestations:

 

Capture d’écran 2017-04-04 à 17.26.25.png

©Polyglotworld 2017 – Tous droits réservés – All right reserved

 

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Publicités

2 commentaires

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s