Portrait : Tien Ai, une pétillante étudiante taïwanaise en France

L’an dernier Tien Ai a fait appel à nous pour préparer le DELF B2. Trois mois de préparation lui ont permis de décrocher son diplôme avec un joli score de 72 sur 100. Elle nous raconte comment elle est venue étudier en France, comment elle a appris le français, ce qu’elle a trouvé le plus difficile dans l’apprentissage et elle nous parle de ses deux passions : la musique et le dessin. Interview avec une étudiante énergique, passionnée et pleine de talent.

Tien Ai étudiante chinoise en France DELF B2.png
Tien Ai au conservatoire à Strasbourg en 2018

 

-Bonjour Tien Ai. Peux-tu te présenter que les lecteurs du blog te découvrent?

Bonjour, je suis Tien Ai et je suis Taïwanaise. Je fais mes études de musique au Conservatoire de Strasbourg depuis 3 ans. Je joue de la flûte traversière et de la flûte baroque. Je suis arrivée en France pour faire mes études quand j’avais 18 ans.

illustration graphiste contact.jpg
Illustration réalisée par Tien Ai – Reproduction interdite sans autorisation

 

– Très bien! Quelles sont les langues que tu parles? Quelle est ta langue maternelle?

Ma langue manternelle est le mandarin mais je parle aussi taïwanais, anglais et français.

 

-Impressionnant! Est-ce que tu dirais que tu aimes apprendre les langues ou c’est plutôt par nécessité?

Quand j’étais lycéenne, apprendre les langues  pour moi c’était plutôt par nécessité mais après être venue en France, j’aime de plus en plus apprendre les langues parce que je peux mieux m’ intégrer dans un nouveau pays et aussi partager ma culture avec des personnes qui viennent de différent pays.

 

-Du coup, comment et pourquoi as-tu appris le français?

Pour vivre en France , c’est sûr qu’il faut apprendre le français,

Tout d’abord, j’ai appris le français à l’institut de Touraine pendant 6 mois, jusqu’à ce que j’obtienne mon diplôme de DELF B1, et ensuite je suis venue à Strasbourg pour continuer mes études de langue et commencer mes études de musique.

J’ai étudié le français à l’institut pendant environ un an. Pour mieux apprendre le français, ce que je trouve toujours important, c’est de saisir l’occasion de parler et de communiquer avec les autre personnes même si mon français n’est pas assez parfait.

Ensuite c’est beaucoup d’écoute : la musique , le radio ou la presse, les infos, peu importe !

En tout cas , il y a beaucoup de manières d’apprendre le français mais selon moi , le plus efficace c’est toujours de l’apprendre dans ma vie quotidienne.

-Ce sont de bons conseils en effet. Sinon, qu’est ce que tu as trouvé le plus difficile dans l’apprentissage du français?

Mon point faible c’est que le vocabulaire que je connais est toujours moins important que celui de mes camarades européens et américains. Je trouve que c’est le cas non seulement pour moi mais aussi pour tous les Asiatiques, à cause de la différence de familles de langue…

Ma deuxième difficulté c’est la production écrite, parce que la structure des  langues asiatiques, ou en tout cas du chinois mandarin, est différente du français, et souvent, je ne peux pas construire correctement ma phrase.

Les temps aussi, c’est trop compliqué ! Il n’existe pas la conjugaison en mandarin, du coup j’ai besoin de beaucoup de temps pour réfléchir avant de conjuguer un verbe!

-Tu es un peu dure avec toi-même, tu t’en sors très bien ! Tu as préparé avec nous et réussi le DELF B2 l’an dernier. Peux-tu donner quelques conseils aux lecteurs du blog?

D’abord, il faut trouver un bon prof haha 😀  c’est important ! Il faut avoir quelqu’un qui peux vous aider à pratiquer l’oral et corriger vos fautes en expliquant les règles

Aussi, pour la production écrite, il faut connaître 5 formes différentes d’écrits classiques qui peuvent tomber à l’examen et les travailler assidûment.

Pendant la préparation au DELF B2, j’ai écrit 4 articles chaque semaine pendant cette période, et jusqu’au jour de l’examen j’ai réalisé environ 35 écrits !

Tout au long de la préparation au DELF B2 , j’ai pris des notes pour résumer toute la grammaire que j’ai apprise pour que je puisse mieux mémoriser et comprendre.

J’ai fait beaucoup d’exercices sur site de TV5 monde et sur toutes les autres méthodes que j’ai pu touver pour pratiquer la compréhension orale en particulier, en complément de mes cours de préparation à l’examen, qui mettaient surtout l’accent sur la production orale et la production écrite.

 

-Tu es venue en France pour étudier l’interprétation musicale. Comment as-tu trouvé les études en France?

Comme tout le monde, venir dans un nouveau pays inconnu c’est pas toujours  facile, notamment la première année, tout seule et ne parlant pas très bien le français.

Mais heureusement, j’ai rencontré deux soeurs taïwanaises. On habitait chez la même famille d’acceuil à Tours en premiere année. Ensuite on est venues toutes les 3 à Strasbourg et on a loué un apparetement pendant deux ans. Grâce à elles, je ne me suis pas sentie isolée, on est comme une famille. Mes plus beeaux moments en France ont toujours été avec elles !

La difficulté pour les étrangers qui veulent louer un logement c’est qu’il faut avoir un garant, sauf dans les résidences, mais l’inconvénient c’est  il faut le réserver longtemps en avance.

Par ailleurs , j’entends fréquemment mes amis me raconter de mauvaises expériences concernant des propriétaires ou des agents immobiliers peu scrupuleux et eu aimables.

Il arrive aussi souvent qu’aprés avoir fait l’état des lieux  le proriétaire réclame une indemnité déraisonnable, notament envers les Asiatiques qui ne parlent pas très bien français et qui n’arrivent pas à affirmer leurs droits et ne savent pas vers qui se tourner pour récupérer leur caution. Je trouve que c’est vraiment un problème.

Après être venue en France, j’ai appris à être plus intransigeante et à apprendre à dire ‘’non’’ quand il se passe quelque chose que je n’accepte pas ou  qui est déraisonnable.

Avant j’étais plus timide mais maintenant j’essaye toujours de m’efforcer d’obtenir mes droits comme tous les Français ! C’est ça l’intégration aussi 🙂

– Ton expérience est très intéressante même si parfois ça n’a pas dû être facile pour toi. Quels conseils pratiques tu donnerais à des étudiants qui viennent étudier la musique en France?

Mes études en France ne sont pas faciles mais je trouve que n’importe quelles études sont compliquées. En tant qu’étudiant qui apprend la musique, il faut avoir surtout beaucoup d’autonomie. Je travaille au moins 6 heures par jours, la plupart du temps je suis fourrée au conservatoire en train de réviser!

Je trouve qu’il y a deux choses qui sont importantes pour ceux qui veulent apprendre la musique en France : la première consiste à choisir un bon environnement, la deuxième consiste à choisir un bon prof (comme pour progresser en langues finalement…).

Je constate qu’il y a beaucoup d’Asiatiques ont envie d’aller à Paris pour apprendre la musique, et je sais qu’à Paris il existe des écoles super bien avec des très hauts niveaux d’enseignement, mais je trouve que dans les autre villes en France, il existe aussi des très bonnes écoles et le coût  de la vie est plus faible!  Il faut quitter la ville que l’on connaît déjà et découvrir une autre possibilité. Rappelez-vous bien, la France, ce n’est pas seulement Paris !

Dernière chose : bien apprendre le français c’est notamment important pour ceux qui apprennent la musique. Vivant en France depuis 3 ans, je constate que nombre d’ étudiants asiatiques qui apprennent la musique n’attachent pas d’importance à l’apprentissage du français. Le prof est français, les camarades sont français, utiliser leur langue pour communiquer avec eux, c’est la première étape pour apprendre la musique.

Comme on vient de loin pour découvrir la France, c’est une chance rare et précieuse, pourquoi ne pas d’apprendre sérieusement le francais ? Je ne comprendre pas ce choix …

 

– Eh oui, tout le monde n’a pas la même vision de l’intérêt d’apprendre les langues! Au fait, en plus de parler très bien français, tu es une musicienne de talent et tu dessines ! Peux-tu nous parler un peu de ton goût pour le dessin ?

Oui! J’utilise l’ordinateur pour dessiner, j’étudier le dessin en autodidacte et

quand j’étais petite, ce que j’aimais le plus, c’était le dessin.

En effet, Je me dis parfois que j’ai plus de talent en dessin qu’en musique! Le dessin c’est comme « ma deuxiéme langue », ça se forme naturellement, je peux mieux m’exprimer par le dessin, mieux qu’en parlant.

Le dessin c’est ma passion, « mon amour », haha! C’est vrai, chaque fois que je dessine, mon coeur palpite !

J’aime notamment l’illustrastion parce qu’il n’y a pas de limite dans l’llustration : ça peux être exagéré et fantastique, et j’aime bien aussi créer différents personnages, je donne à chaque personnage que je crée son propre caractère.

Je suis sensible spécialement aux couleurs et à la lumière, j’aime raconter l’histoire en m’appuyant sur  l’ombre et la lumière, mais actuellement, je n’ai pas assez de maîtrise technique pour bien réaliser tout ce que j’imagine dans ma tête, j’ai encore beaucoup de choses à apprendre.

Je serai heureuse le jour où je pourrai décrire mon monde et exprimer aux autres, ce que je ressens, à travers mon illustration.

-Merci Tien Ai pour cet entretien passionnant !

illustration bande dessinée tien ai graphiste france delf b2.jpg
Illustration réalisée par Tien Ai – Reproduction interdite sans autorisation
illustrations graphisme Tien Ai .jpg
Illustration réalisée par Tien Ai – Reproduction interdite sans autorisation

illustrastions illustratrice .jpg
Illustration réalisée par Tien Ai – Reproduction interdite sans autorisation

Livres de préparation au DELF B2 que nous vous recommandons :

Le livre de référence avec les exercices indispensables :

 

 Un livre avec des exercices plus nombreux et de niveau plus élevé :

Le saviez-vous ? Nous proposons toute l’année des cours de préparation  aux examens de français (DELF, DALF, TCF) sur Skype avec des profs certifiés. 

 

Capture d’écran 2017-04-04 à 17.26.25.png

©Polyglotworld 2018 – Tous droits réservés – All right reserved

Publicités

Un commentaire

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s