Qui sont les « bourges » ? Point culture dominical • FLE

Poursuivons notre série dominicale sur les différents groupes sociaux qui composent la société française. Aujourd’hui nous traiterons des « bourges ». 

bourgeoise.jpg
Charlotte Le Bon joue le rôle d’une bourgeoise dans le film Iris (2016)

Ceux qu’on appelle les « bourges » ne viennent pas nécessairement de la ville de Bourges, charmante petite ville située dans le centre de l’Hexagone.

« Bourge » est en réalité le diminutif du mot bourgeois, c’est-à-dire que le mot réfère à des personnes plutôt aisées financièrement, et qui possèdent aussi un capital scolaire et social. Le « bourge » d’aujourd’hui n’est pas le bourgeois du 18e ou du 19e siècle, c’est plutôt l’équivalent du middle class anglais.

 

Un peu d’histoire

Le bourgeois est au sens étymologique l’habitant du bourg, qui a obtenu des privilèges et se distingue du paysan. Il se distingue de l’aristocrate qui a reçu en héritage un rang et une fortune, car le bourgeois, lui, a un métier. De ce fait, le bourgeois a acquis un certain prestige.

La bourgeoise a connu un âge d’or en France depuis la Révolution Industrielle au 19e siècle en jouant un rôle clé dans l’économie. Les bourgeois étaient alors les commerçants et les industriels. L’essor du capitalisme a permis aux bourgeois, qui possédaient les moyens de production, de s’enrichir et de vivre dans le confort.

 

Le bobo et le bourge

À notre époque, certains pensent que c’est le bobo (nous en parlions la semaine dernière) qui a succédé au bourgeois, bobo étant d’ailleurs la contraction de « bourgeois bohème ». Le bobo, lui, s’extrait des couches populaires ou de la classe moyenne par ses diplômes et a la particularité de continuer à revendiquer des valeurs de gauche comme la solidarité, l’écologie ou la consommation éthique alors que son capital lui permettrait de s’affranchir de ces considérations.

On l’a vu, bobo peut avoir une connotation péjorative. Cependant, le terme « bourge », lui, a systématiquement une connotation négative : il est d’ailleurs souvent associé à l’adjectif « sale » dans l’insulte « sale bourge », c’est dire la violence du terme :

 

bourge bourgeois.png
Capture écran l’Express Styles, la journaliste raconte comment elle a été traitée de « sale bourge » dans son enfance par ses camarades d’école

 

Un « bourge » aujourd’hui, c’est souvent celui qui a de l’argent, des valeurs et manières de droite, un prénom et un prénom qui marquent son appartenance à une famille aristocratique ou aisée, et qui ne s’en cache pas. 

Du côté des garçons, le cliché donne un « fils à papa », polo Ralph Lauren sur les épaules, bermuda coloré, chaussures bateau et bronzage façon été à Saint Tropez:

bourge.jpg

 

Et du côté des filles, on a le collier de perles, le serre-tête, la coupe sage et aussi le pull sur les épaules, à la manière de Charlotte dans Sex and the city :

la bourgeoise.jpg

Le journal Libération a d’ailleurs fait un article sympa en 2015 sur le serre-tête comme attribut de la « bourgeoise coincée » (à lire ici : Le serre-tête bien droite par Anne-Claire Genthialon) qui rassemble une partie des clichés liés à la femme bourgeoise (catho, de droite, pur produit d’une école privée, femme au foyer, portant jupe plissée et carré de soie).

 

bourgoise bourge.jpg
« La vie est un long fleuve tranquille » (1988)

 

L’aspect capillaire du bourge est un point intéressant qui cristallise en effet les moqueries de ceux qui les critiquent : en témoigne la page Facebook « Cheveux de riches » ( voir ici : Page Faceboook Cheveux de riches) et ses 146 000 fans qui photographient et répertorient les plus beaux « spécimens » de cheveux de riches.

Les pulls sur les épaules sont l’emblème de la page.

 

bourgeois.png

 

Le bourge est donc un « fils à papa » quand la bourge est une « femme coincée ». Les stéréotypes ont la dent dure contre les « bourges ».

 

De l’argent mais aussi un petit côté vieille France

Le bourge est celui qui a de l’argent mais n’importe qui qui a de l’argent n’est pas nécessairement qualifié de « bourge ». Subtilité. Le truc en plus qui fait du bourge un bourge, c’est aussi son côté « vieille France » : l’attachement aux traditions et valeurs françaises, à la politesse, à la galanterie et aussi à la langue française dans sa version la plus pure, comme l’explique si bien Anne, la fondatrice du site féminin Hellocoton sur son blog (à lire ici : Une fille vieille France) en parlant d’elle-même :

 

bourge.png

 

Il y a aussi un certain conformisme chez les bourges et une importance donnée au respect des codes bourgeois.

 

bourgeoise.jpeg
Arte Karambolage, le carré Hermès

 

Les « bourges » aujourd’hui

Les « bourges » d’aujourd’hui ont  une attitude et un look plus discret et plus rock que les générations précédentes.

On les reconnaît à leur côté néo-hippie, à leur bronzage indéfectible, à leurs quartiers de prédilection, à leurs lieux de vacances préférés (la Baule, Saint Barth, les Cinq Terres ou Marrakech l’été, Méribel, Courchevel ou Aspen l’hiver), à leurs métiers de prédilection (dans les grandes entreprises côtées en bourse, la finance, l’industrie, le design…). Leurs enfants forment la jeunesse dorée qui peuple les meilleurs lycées privés.

Au final, « bourge » n’est pas le qualificatif le plus tendre qui soit, mais encore une fois, il existe car il permet de nommer (souvent avec moquerie ou mépris, certes ) une catégorie de la société française.

 

Voilà, vous en savez un peu plus sur le qualificatif « bourge », à la semaine prochaine pour l’exploration d’un nouveau sociotype.

Et pour lire ou relire nos billets similaires retrouvez en cliquant ci-dessous :

le beauf

la cagole

les bobos

 

©Polyglotworld 2018 – Tous droits réservés – All right reserved

 

Publicités

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s