Les puces de Saint Ouen : exercice de compréhension orale ( B2-C1 )

Nouveau sujet de compréhension orale pour le FLE sur un sujet original et typiquement français : les puces de Saint Ouen ! Si vous ne savez pas ce que c’est, pas de panique : vous allez apprendre beaucoup de choses dans ce billet grâce à notre courte introduction du sujet et de son contexte puis grâce à l’extrait vidéo et aux questions de compréhension.

L’objectif du sujet de compréhension orale d’aujourd’hui est :

  • d’améliorer votre compréhension orale d’un court document authentique portant sur un sujet économique
  • de vérifier votre compréhension de certaines expressions françaises spécifiques ainsi que votre compréhension des données chiffrées
csm_puces-pano_0aa0ec3cba.jpg
Image du site de la mairie de Saint Ouen

 

Vous pouvez utiliser l’exercice pour vous préparer à la section de compréhension orale du DELF B2, en écoutant l’extrait dans un premier temps sans regarder les images.

 

Introduction et contexte

 En France, chiner est une activité typique qui fait partie de l’art de vivre français et qui attire énormément d’amateurs chaque année. « Chiner » cela signifie « faire les brocantes« , aller chez les antiquaires, c’est-à-dire chercher de vieux meubles, objets de décoration, tableaux ou vêtements, avec souvent comme objectif de dénicher des objets rares et originaux, parfois introuvables ailleurs.

L’un des lieux les plus emblématiques pour cela se trouve à la lisière nord du périphérique parisien : ce sont les puces de Saint Ouen. Plus grand marché d’antiquaires au monde, 5e lieu le plus visité en France avec plus de 5 millions de visiteurs par an, c’est une véritable institution ! Le lieu a une longue histoire qui démarre avant 1885. Les puces de Saint Ouen se divisent en plusieurs sections ou marchés : le marché Biron, Vernaison, Dauphine, Malik, Paul-Bert, ou encore Serpette, avec chacun sa spécialité.

Capture d’écran 2017-08-26 à 14.29.23.png
Plan des puces sur le site tourisme93.com

Rachetées par le duc de Westminster en 2005, il les revend en 2014. Vous allez découvrir dans l’extrait qui suit, réalisé par France3 Paris Ile-de-France, le rachat de 2 marchés emblématiques des puces par un investisseur français.

Vous répondrez ensuite à une série de 10 questions sur le document.

Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour visionner l’extrait (durée : 1 minute 51)

 

 

Questions de compréhension

Il y a 10 questions et elles suivent l’ordre du document. Réécoutez le document plusieurs fois si nécessaire.

 

  1. Quels sont les 2 marchés faisant partie des puces de Saint Ouen dont il s’agit en particulier dans cette vidéo? (1 seule réponse est correcte)

A. Dauphine et Malassis

B. Paul Bert et Biron

C. Paul-Bert et Serpette

D. Le passage et Serpette

 

2. L’expression  » le fleuron  » réfère …

A. à ce qui est en plein développement, qui fleurit

B. aux éléments les plus chics d’un ensemble

C. au bien le plus précieux, le plus important parmi un groupe d’éléments

 

3. Le marché a été vendu à un nouveau propriétaire en 2014. Celui-ci a-t-il divulgué le prix de la transaction?

OUI

NON

 

4. Le nouveau propriétaire est le PDG d’un groupe spécialisé dans…

A. l’import-export d’antiquités

B. la construction

C. les médias

D. la formation

 

5. A combien a été estimée la transaction pour le rachat des marchés ?

A. 20 et 35 millions d’euros

B. 25 et 30 millions d’euros

C. 25 et 35 millions d’euros

D. on ne sait pas

 

6. VRAI ou FAUX? D’après le nouveau propriétaire, Jean-Cyril Boutmy, les marchés fonctionnent déjà très bien:

VRAI

FAUX

 

7. Les deux objectifs du nouveau propriétaire sont  (2 réponses):

A. vendre les marchés les moins rentables

B. développer l’événementiel

C. rendre les marchés plus haut-de-gamme

D. étendre la surface des puces de Saint Ouen

puces de saint ouen exercice de français langue étrangère learn french with polyglotcoach.jpg

8. Le nouveau propriétaire est-il le seul à croire au potentiel de développement des puces ?

Non : d’autres investisseurs , des restaurateurs et des designers y croient aussi

Oui : il doit lutter contre tous ceux qui voudraient construire des habitations à la place des puces

 

9. Le chiffre d’affaires des puces est estimé à :

A. 400 000 €

B. 4 000 000 €

c. 400 000 000 €

 

10. La part des seuls antiquaires dans le chiffre d’affaires global des puces est :

A. de 300 000 €

B. de 300 000  000€

C.  négligeable

 

C’est terminé !

=> La transcription complète de l’audio et la correction sont disponibles ICI.

Si vous aimez l’article, partagez-le!

 

 + Vous avez envie d’en savoir plus? Visitez le site de la mairie de Saint Ouen pour connaître la longue et fascinante histoire  des puces :  Les puces de Paris- Saint Ouen

Découvrez aussi nos cours de langue et nos autres prestations:

Find out about our language courses and other services:

 

Capture d’écran 2017-04-04 à 17.26.25.png

©Polyglotworld 2017 – Tous droits réservés – All right reserved

 

 

EnregistrerEnregistrer

Publicités

9 commentaires

    • Plutôt oui, la France est un pays d’art et d’artisanat, et les français aiment partir à la recherche d’objets anciens, oubliés, particuliers, des « trouvailles » que peu d’autres personnes possèdent et qui rendent leur intérieur ou leur style unique!

      J'aime

  1. Je n’ai pas encore fait l’exercice mais juste pour vous dire que vous avez sur ce blog les ressources les plus intéressantes que j’ai vu! Vous faites un super boulot!
    Love

    Linlin

    Aimé par 1 personne

Un avis?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s